Les bases de l’ergonomie d’un site web

Les bases de l’ergonomie d’un site web

Avant de démarrer ce module,  je vous invite à bien consulter cet article sur l’ergonomie d’un site web qui vous fournit des éléments de cadrage et prérequis. C’est vraiment fondamental avant de débuter votre formation…

1. La différence entre ergonomie et design

L’ergonomie d’un site web peut être définie comme l’optimisation de l’interface entre l’homme et la machine.

L’ergonomie couvre notamment :

  • le confort de l’utilisateur,
  • la simplicité et l’intuitivité de la navigation,
  • l’amélioration de la visibilité et de la lecture des pages,
  • la rapidité d’exécution, etc.

Lorsque nous pensons ergonomie, nous pensons bien souvent en premier lieu au design avec lequel on le confond. Il existe une différence entre design et ergonomie.

Pour les distinguer, il est possible de dire simplement que :

  • Le design s’intéresse à l’émotion, à la sensation ;
  • L’ergonomie s’intéresse à l’utilité et à l’efficacité ;
  • La frontière entre les deux étant évidemment poreuse.

En design, le choix des formes, des arrondis, des angles, des icônes, des couleurs ou des polices de caractères, ainsi que l’harmonie qui se dégage de l’ensemble revêt une importance capitale pour :

  • l’émotion, le ressenti que vous voulez créer ;
  • l’image de marque que vous souhaitez transmettre.

Un design moderne et de qualité est aujourd’hui un prérequis. Les internautes ne remarquent pas ou peu un design de bonne qualité, étant tous habitués à en croiser, mais en revanche ils remarquent instantanément un design de mauvais goût ou bâclé. Le design constitue la toute première impression à partir de laquelle vos visiteurs vont vous juger consciemment ou inconsciemment.

Dans ce module, nous ne nous attarderons pas sur le design qui dépend véritablement de vos goûts personnels et de l’image de marque que vous développez. En revanche, nous aborderons les questions esthétiques sous l’angle ergonomique. Vous êtes seul maître pour choisir comment faire en sorte que votre site vous plaise et vous corresponde personnellement, mais nous vous aiderons à éviter les écueils qui pourraient entacher l’utilité et l’efficacité de votre site.

2. Les deux fonctions de l’ergonomie

L’utilité : vous répondez à un besoin

Votre site doit :

  • proposer les contenus pertinents et uniquement ceux-ci à chaque page ;
  • mettre en valeur les contenus clefs que recherche votre cible ;
  • comporter les bonnes fonctionnalités, chacune répondant à un réel besoin.

L’efficacité : vous facilitez la satisfaction du besoin

Votre site doit être :

  • utilisable de façon intuitive en un minimum de temps par tous vos visiteurs ;
  • « responsive », c’est-à-dire accessible depuis n’importe quel ordinateur (tablette ou Smartphone) ;
  • orienté vers l’objectif de conversion partout où cela est possible.

Une page est « orientée conversion » lorsqu’elle appelle le visiteur à entreprendre une action qui le fait entrer ou progresser dans le tunnel de conversion. On parle d’une fonctionnalité « call to action » qui se matérialise par un bouton d’action du type « Téléchargez… », « Abonnez-vous… ».

 

>> Qu’est-ce qu’une ergonomie réussie du point de vue business ?

C’est une ergonomie qui assure utilité et efficacité, dans un objectif de conversion. Chaque page a son propre objectif de conversion.

La conversion, c’est le pilier de votre réussite sur Internet :

conversion ergonomie

 La règle d’or : la navigation et l’inscription (action souhaitée) doivent être les plus simples possibles.


Rappelez-vous :
une simple optimisation visuelle peut vous permettre d’augmenter de 5 ou 10% le téléchargement d’un livret blanc ou l’inscription à une newsletter.

Imaginons que vous avez un trafic de 1000 personnes par mois (ce qui est tout à fait envisageable). Sans cette optimisation, vous perdriez donc 600 clients potentiels par an. Sur Internet, les détails ont toute leur importance. L’ergonomie réussie s’attache aux détails pour améliorer le taux de conversion.

3. L’ergonomie au service du contenu

L’ergonomie (et le Web Design) a pour vocation de faciliter l’accès au contenu recherché. D’une certaine façon, penser à votre ergonomie revient à réfléchir à votre contenu et à déterminer où et comment vous souhaitez le présenter.

Votre ergonomie prendra donc en compte trois types de contenu que votre visiteur est susceptible de rechercher :

1. Le contenu informationnel :

  • votre entreprise, vos produits/services,
  • vous-même et votre expertise,
  • références et témoignages,
  • ressources gratuites,
  • actualités (articles de blog, newsletter),
  • mentions légales, vos CGV.

2. Le contenu communicationnel :

  • une page contact,
  • une page ou un formulaire « devis »,
  • une possibilité de laisser des commentaires sur votre blog.

3.  Le contenu transactionnel :

  • vos moyens de paiement et conditions d’achat
  • une possibilité d’acheter vos formations ou services

marketing bienveillant


L’ergonomie n’a de sens que parce qu’elle sert un contenu spécifique
. Une ergonomie n’est pas « bonne a priori » et il ne suffit pas de calquer du texte dans des cases préconçues.

 

Une ergonomie est réussie parce qu’elle est en harmonie avec le contenu et les objectifs du site web. C’est la raison pour laquelle vous devez rédiger votre contenu avant de penser à votre ergonomie. C’est cette méthode qui vous sera proposée dans cette formation.

Les bases de l’ergonomie d’un site web
5 (100%) 9 votes

Ne manquez plus rien !

Devenez Membre Privilégié

de Marketing Bienveillant

Je veux m’inscrire…

Laisser un commentaire



Fenêtre modale pour formulaire SG 01
Notez cet article