Réussir sur Internet : avez-vous le profil … Grand rêveur ou Véritable entrepreneur ???

Réussir sur Internet : avez-vous le profil … Grand rêveur ou Véritable entrepreneur ???

[Guide qui risque de déplaire à certains…] Que vous ayez envie de vous investir pleinement dans une activité indépendante ou de compléter votre activité principale, réussir sur Internet ne s’improvise pas. Ce sera surtout une aventure risquée ou qui vous fera perdre votre temps si vous ne faites pas un effort de réflexion sur vous-même avant de monter votre activité sur le Web.

Alors, réussir sur le web pour faire quoi ? Quelles sont vos motivations ? L’argent, oui mais encore ? Avez-vous les compétences et le bon état d’esprit pour entreprendre sur le Web ?

SOMMAIRE : avez-vous le profil pour réussir sur Internet ?

Qui se connaît réussit mieux !

Bien se connaître aide à réussir sur Internet ou ailleurs…

Connaissez-vous ce dicton du philosophe chinois Sun Tzu ?
« Connais l’adversaire, et surtout, connais-toi toi-même et tu seras invincible. »

entrepreneur audacieux

Si la fortune sourit aux audacieux, l’audace ne suffit pas pour créer une entreprise rentable. Les entrepreneurs qui réussissent possèdent des qualités et des motivations communes : détermination, volonté d’aller toujours plus loin, curiosité, ouverture d’esprit…

Il n’existe pas de profil type d’entrepreneur à succès, mais dans la très grande majorité des cas, il possède presque toujours ces cinq qualités :
1. Il est animé d’une volonté de fer.
2. Il ne s’avoue jamais vaincu et sait faire face aux difficultés.
3. Il est capable de changer de cap lorsque son idée s’avère non rentable.
4. Il est capable de tirer parti de ses échecs.
5. Il connaît ses qualités et ses défauts pour s’améliorer  

Bien peu de personnes font un effort de réflexion sur eux-mêmes avant de s’engager dans l’entrepreneuriat. Pourtant, un tel effort joue un rôle important dans la réussite d’un projet futur.

⇒ « Nos défauts sont l’exagération de nos qualités. »

Bien souvent, une qualité poussée à l’extrême devient un défaut.
Le but est donc d’apprendre à mieux vous connaître, à mieux gérer vos qualités pour ne pas tomber dans l’excès.
Prenons quelques exemples pour vous aider dans cette réflexion.

Impulsif

Qualités : instinctif, prise de décision rapide.
Défauts :  vous ne savez pas résister à la force de vos émotions.
À gérer : réfléchissez à deux fois avant de prendre une décision.

Créatif

Qualités : de nombreuses idées, imagination.
Défauts : esprit désordonné, ne se focalise pas sur une idée précise.
À gérer : organisez vos idées et gérez vos priorités.

Enthousiaste

Qualités : optimiste, aptitude à se dépasser.
Défauts : pas assez d’esprit critique.
À gérer : ne foncez pas tête baissée sans réfléchir.

Généreux

Qualités : aptitude à comprendre et à savoir aider les autres.
Défauts : ne sait pas dire non.
À gérer : recentrez vos priorités. Charité bien ordonnée commence par soi-même.

Égocentrique

Qualités : confiance en soi.
Défauts : sentiment de supériorité, arrogance.
À gérer : apprenez à écouter et à comprendre les autres.

Curiosité

Qualités : le désir de savoir permet d’avoir une foule d’idées.
Défauts : indiscret.
À gérer : n’accumulez pas du retard dans votre travail, gérez votre temps.

Perfectionniste

Qualités : aime le travail bien fait.
Défauts : conclure que tout est mal dès que tout n’est pas parfait, doute constant quant à ses propres performances…
À gérer : améliorez vos performances tout en ayant des attentes réalistes. Le perfectionnisme est l’ennemi du temps.

Franchise

Qualités : sincérité, honnêteté, droiture.
Défauts : maladresse, dire des vérités qui blessent, qui fâchent…
À gérer : évitez de dire tout haut ce que certains pensent « tout bas ».

Ambition

Qualités : désir ardent de réussite.
Défauts : arrivisme.
À gérer : ne mettez pas la barre trop haut dans vos objectifs de réussite. N’écrasez pas les autres pour arriver à vos fins.

Ténacité

Qualités : ne s’avoue jamais vaincu, aptitude à se dépasser.
Défauts : fortement attaché à ses décisions, à ses idées.
À gérer : changez de cap lorsque votre idée s’avère non rentable ou non adaptée à votre tempérament.

Retenez...
Considérez vos défauts comme une force potentielle vous permettant d’évoluer, d’aller de l’avant. Apprenez à considérer vos qualités et vos défauts comme un ensemble et non comme deux parties bien distinctes de votre caractère, l’une positive, l’autre négative.

Vos défauts sont l’exagération de vos qualités : c’est à vous d’apprendre à les gérer au mieux.

télécharger mieux se connaître

Pour vous aider à mieux vous connaître, à vous juger avec objectivité donc sans masquer vos propres faiblesses, je vous invite à effectuer ces quatre exercices.
À télécharger : Apprenez à mieux vous connaître

Avez-vous le profil d’un gagnant pour réussir sur Internet ?

Créer un e-business à temps partiel ou à temps plein demande des compétences à son créateur tout comme pour une entreprise traditionnelle.

réussir sur internet

Peut-on affirmer que n’importe qui est capable de réussir sur Internet ?
Non, le créateur doit obligatoirement posséder un trait de caractère lui permettant de ne jamais perdre sa motivation sur le long terme.

La principale qualité à posséder ? La persévérance.

 » Des projets qui auraient mille raisons d’échouer parviennent quand même à être menés à bien grâce à la pugnacité de l’équipe. Face à l’adversité, certains préfèrent jeter l’éponge et déposer le bilan. »
Hugues Franc (créateur de Réseau Entreprendre 92, 93 et Paris)

À moins d’avoir une chance insolente,
– si vous n’avez pas la foi dans votre projet,
– si vous n’êtes pas volontaire, courageux et combatif,
… votre réussite sur Internet sera compromise.

Pour maximiser vos chances de réussite et ne pas compter que sur la chance, il est important d’analyser vos motivations.

Certaines motivations, comme l’envie de gagner plus d’argent, risquent de ne pas résister dans le temps… En revanche, si vous avez envie de mettre en pratique une idée qui vous passionne ou d’exploiter un savoir-faire, ces projets à moyen terme vous aideront à rester motivé même si des difficultés surviennent.

Vous devez donc prendre conscience que tout réussit à celui qui persévère. Donc, si vous n’avez pas :
– clairement identifié vos objectifs,
– la volonté nécessaire pour surmonter les obstacles,
… vous risquez de tout abandonner et de vous détourner de vos objectifs.

Avez-vous pensé aux contraintes ?

Par exemple, si vous avez besoin de rencontrer du monde tous les jours et que vous n’êtes pas prêt à rester 8 heures de suite devant un ordinateur, le travail à domicile 100% Internet semble inapproprié à votre tempérament.

Une création sur Internet, comme toute création, demande plusieurs mois, voire plus pour générer un revenu convenable.

  • Êtes-vous prêt à vous serrer la ceinture en début d’activité ?
  • Avez-vous la capacité de travailler seul, jusqu’à des heures tardives, à renoncer à certains week-ends ?
  • Avez-vous un conjoint qui travaille et qui pourra subvenir à vos besoins pendant le lancement de votre projet ?
  • Avez-vous un soutien moral dans votre initiative de monter un projet ?

Posez-vous toutes ces questions dès à présent et non pas dans six mois…
Car si vous n’êtes pas prêt à faire des concessions et que vous manquez de soutien financier et/ou moral, vous irez droit dans le mur !

Désolé de vous parler ainsi, mais c’est la pure vérité.Votre persévérance doit pouvoir se maintenir malgré les difficultés que vous rencontrerez inévitablement.

Le mot « attitude » est un mot important lorsque l’on parle d’entrepreneuriat. Une bonne attitude… une bonne mentalité ne peut pas vous assurer la réussite, mais une mauvaise attitude peut certainement vous garantir l’échec.

réussir sur internet

Il est probable que mon approche pourrait être un peu plus joyeuse et décontractée !
Ne croyez pas que je veuille brosser un tableau où il n’y aurait que des embûches et des difficultés, mais comprenez bien qu’avant de pouvoir « s’éclater sous les cocotiers », il faut pouvoir rester concentré sur son objectif aussi longtemps que nécessaire, jusqu’à ce que ça paye.

Personnellement, je ne connais personne qui ait réussi à lancer une entreprise sur le Web sans une motivation en acier et avec les doigts de pied en éventail.
Obtenir de vrais résultats et réussir sur internet, cela prend au bas mot plusieurs mois, comptez plutôt en années… d’où l’importance de connaître votre capacité d’endurance dans le temps.

Il est aussi essentiel de minimiser ses contraintes en choisissant une activité qui vous procure du plaisir et qui soit adaptée à votre tempérament. De fait, non seulement vous n’aurez pas l’impression d’en « baver » pour réussir, mais vous aurez plus de facilités à tenir dans le temps.

Bonne nouvelle toutefois. Avec Internet, il est tout à fait possible de diminuer considérablement son temps de travail après deux ou trois années d’activité.

En attendant, voici quelques « mauvaises attitudes » que je vous déconseille d’adopter :

1 – Je peux travailler quand je veux.
Vous êtes libre de vos horaires de travail, toutefois vous ne pouvez pas travailler uniquement lorsque vous le souhaitez. Par la suite peut-être, mais pas en début d’activité…

2 – Je peux réussir sur Internet rapidement !
Il est possible de générer un revenu plus que confortable avec une entreprise sur Internet. Mais surtout, ne soyez pas impatient. N’oubliez pas que la réussite prend du temps…

3 – Je n’ai pas besoin d’un plan d’affaires.
Une affaire sur Internet reste une affaire. Il est impératif de mettre en place un plan d’affaires, un modèle de revenus. Sans celui-ci, vous n’aurez pas écrit noir sur blanc vos objectifs à atteindre et le but de votre entreprise.

4 – Avec ma Net Entreprise, c’est chouette, je n’ai plus de patron.
C’est vrai, c’est vous le patron. Mais si vous n’êtes pas un bon patron qui veille à ce que le travail soit accompli correctement, en temps et en heure, vous allez tout droit à l’échec.

A retenir...
– Fixez-vous des objectifs à atteindre et élaborez un plan.
– Lancez-vous dans une activité qui vous procure du plaisir.
– Adaptez votre attitude à celle d’un chef d’entreprise.
– Rappelez-vous que la persévérance est l’un des facteurs clés du succès.

L’indépendance sur Internet, ça se gagne !

réussir sur le web

Sur les réseaux sociaux, je remarque que de nombreuses personnes ont l’intention de se lancer sur le Web avec l’idée qu’elles n’auront plus à se lever le matin pour aller travailler.

Elles pensent qu’elles travailleront comme bon leur semblera et qu’elles auront la belle vie…

Mais vous devez savoir pourquoi…

⇒ Le taux d’échec est énorme

La plupart des gens pensent que la gestion d’une entreprise profitable sur Internet est aussi facile que de créer un site Internet et d’y afficher « venez acheter ICI ».

La gestion d’une entreprise, de toute nature, exige de l’autodiscipline. Une entreprise sur Internet ne fonctionne pas toute seule.

Il est vrai que de rares entrepreneurs du Web n’ont plus besoin de passer de longues heures sur la gestion de leur entreprise. Mais c’est un privilège qu’ils ont acquis au fil du temps.
Leur réussite ne s’est pas faite du jour au lendemain. Pour réussir sur Internet, préparez-vous tout comme eux, à investir le temps nécessaire au développement de votre Net-entreprise. Il ne serait pas raisonnable que vous vous attendiez à faire de réels profits avant de nombreux mois…

solutions miracles

Personnellement, j’ai du mal à comprendre ceux ou celles qui, même après avoir effectué de nombreuses dépenses inutiles, sont toujours en quête de solutions miracles orchestrées par des bonimenteurs. Mystère…

Ne restez pas dans l’ignorance

Toutes les entreprises ont une chose en commun. Ce sont avant tout des entreprises et elles doivent être gérées en tant que telles. Il n’est pas nécessaire d’être diplômé d’une école de commerce pour devenir un entrepreneur qui réussit, mais il est absolument essentiel que vous maîtrisiez quelques connaissances de base à propos de l’entrepreneuriat..

Par exemple, si vous avez du mal à équilibrer et à gérer vos comptes personnels, vous devriez songer à conserver votre emploi actuel et très vite oublier de vous lancer dans les affaires sur Internet.

réussir sur internet

Les entreprises prospères ne sont pas des accidents. Très peu de nouvelles entreprises sur Internet sont couronnées de succès.
Avant même d’envisager la création d’une activité en ligne, votre première tâche est de vous informer, de prendre conseil…
C’est le strict minimum !

Vous devez disposer de suffisamment de ressources non seulement pour lancer votre entreprise, mais également pour couvrir vos propres besoins financiers pour une période de temps donnée. Il n’y a aucun moyen de contourner le besoin d’avoir un capital suffisant.

Le point commun de toute création d’entreprise… n’importe laquelle… c’est qu’il n’y a aucune garantie de succès. L’échec reste toujours une option, mais la possibilité de succès peut être optimisée. Le savoir n’a pas de prix. C’est à vous d’en prendre conscience.

Arrêtez de sauter sur « l’opportunité » du moment !

Même si la formation est indispensable à votre réussite, ce n’est pas pour autant qu’il faut dépenser sans compter. Votre apprentissage devra se faire en fonction de vos besoins et non en fonction des « produits » du moment.

Imaginez… si vous êtes toujours à la recherche de l’opportunité qui vous fera gagner des milles et des cents… Hier, c’était Google AdSense… Aujourd’hui, cela peut être « bloguez et vivez la vie de vos rêves ». Demain, ce sera peut-être « le MLM et ses gains faciles » ou encore « devenez riche avec l’affiliation »…

En définitive, en arrêtant votre réflexion sur « comment je peux gagner de l’argent maintenant », vous serez amené :

  • à dépenser votre argent constamment, sans cibler vos achats, sans trop savoir pourquoi ;
  • à passer d’une « opportunité » à une autre en abandonnant la précédente,
  • à être submergé et à ne jamais passer à l’action. 

Alors je vous pose la question :

Préférez-vous être et rester un « rêveur d’opportunités » ou bien devenir un réel entrepreneur qui se donne les chances nécessaires pour réussir ?

Dans le premier cas, vous serez le parfait pigeon à plumer. Et vous savez pourquoi ?

entrepreneur rêveur

En n’ayant aucune idée de ce que vous voulez entreprendre, vous serez amené à acheter tout et n’importe quoi. C’est logique, car si vous n’avez pas défini la vision et la mission de votre entreprise, vous n’aurez mis en place aucun critère de sélection pour vos achats.

Et il est donc évident que vous serez une proie facile pour les marketeurs qui ne se gêneront pas pour utiliser des leviers émotionnels pour que vous passiez à l’acte d’achat.

Dans le second cas, en établissant une stratégie, en possédant une vision claire de votre projet, un plan d’action clairement défini, vous saurez exactement ce qu’il vous faut. Et vous aurez donc des critères pour choisir vos formations (et la motivation pour véritablement les suivre), vos achats.

Je sais. Je sais…

  • Ce n’est pas « vendeur » de vous dire qu’il faut penser comme un chef d’entreprise…
  • Ce serait bien plus rémunérateur pour moi si je vous disais que je détiens la solution, le business « clé en main » qui fera de vous un nouveau riche, la formation qui vous offrira 2000 euros/mois.
Mais entre nous,
Ne serait-il pas plus judicieux pour vous…

  • De garder les pieds sur terre tout en rêvant à votre ambition d’indépendance ?
  • D’arrêter vos achats compulsifs en réfléchissant un tant soit peu à la véracité des promesses qui vous sont faites ?
  • De commencer à mettre en place votre propre projet tout en prenant en compte vos forces, vos compétences ?

C’est à vous de décider de descendre de votre nuage ou d’y rester…  Et d’agir en conséquence…

La polyvalence au service de votre indépendance.

Croire qu’il est possible d’être indépendant sans être polyvalent est absurde. C’est un fait que je vais tenter de vous démontrer !

C’est quoi, être indépendant ?

Avant toute chose, je pense qu’il est intéressant de bien comprendre en quoi consiste le « métier » d’indépendant au sens large du terme.

réussir sur internet

Nous sommes nombreux à vouloir travailler sans patron, à vouloir ne pas subir une hiérarchie qui n’est pas en phase avec nos aspirations.
Que ce soit sur Internet, à la télé ou encore dans des magazines, vous voyez des personnes qui réussissent en se mettant à leur compte. Alors, vous vous dites : « Moi aussi je veux me mettre à mon compte et ne plus dépendre de mon patron qui me paye au lance-pierres ».

OK. C’est une bonne décision pour celui qui connaît les tenants et les aboutissants.

Être indépendant demande en premier lieu d’avoir les capacités de mettre en place un projet précis. Donc pour ne pas échouer lamentablement, c’est indéniable, vous avez besoin de connaissances ! Par exemple, si vous souhaitez travailler à domicile grâce à Internet, vous avez le blog : bossecheztoi.com

Je ne parle pas de connaissances sur votre domaine d’activité. Je parle de tous les domaines de compétences à acquérir pour entreprendre. Des idées de création, il y en a une multitude. Mais entre avoir l’idée et la mettre en application, il y a un fossé.

marketing bienveillant

Pour franchir ce fossé, pour réduire ses faiblesses et profiter au maximum de ses atouts, le créateur devra mettre toutes les chances de son côté en s’informant, en apprenant, en évoluant.

La mise en œuvre d’un projet de création demande de la polyvalence. C’est indéniable.

Pour réussir sur internet, il faut d’abord se connaître et savoir se remettre en question (j’insiste…).
Sans cette prise de conscience, vous aurez beaucoup de mal à surmonter les obstacles que vous rencontrerez. S’il était aussi simple d’être indépendant, nous vivrions dans un monde imaginaire composé uniquement de patrons.

L’entrepreneuriat ne s’arrête pas aux compétences liées à Internet.
Tout « patron » (même sous le statut d’auto-entrepreneur…) a besoin d’un minimum de compétences :
– pour planifier, organiser et contrôler son affaire,
– sur le plan juridique, social et fiscal pour gérer son affaire.

Vous vous dites peut-être :« Ça ne me concerne pas. Mon projet est de monter un blog et d’en vivre. Il est inutile de tout connaître ».

Inutile de tout connaître pour réussir sur Internet ?

Vous avez raison. De toute manière, il est impossible d’être un « expert » dans chaque domaine… Ceci étant dit, vous aurez inévitablement besoin de compétences variées pour faire vivre votre affaire en ligne.

entrepreneur indépendant

Être indépendant grâce à Internet implique d’être le moins dépendant possible de ses prestataires. Donc, en toute logique, si vous ne connaissez rien à ce que votre prestataire exécute, vous n’aurez aucune notion pour savoir si oui ou non celui-ci vous offre un service de qualité.

Je vais prendre un exemple. Imaginons que vous souhaitiez passer par un professionnel pour positionner votre site sur Google.
En n’y connaissant strictement rien à ce domaine, vous pouvez tout aussi bien tomber sur un charlatan qui va vous promettre monts et merveilles, qui va vous promettre l’invraisemblable… Et cet exemple est valable pour tous les autres domaines d’activité. Imaginons maintenant que vous souhaitiez uniquement vous concentrer sur le cœur de votre métier et externaliser TOUTES les compétences liées à Internet. Dans ce cas, je vous conseille de prévoir une bonne trésorerie pour externaliser :

  • la mise en place de votre concept ;
  • la conception et la mise en ligne de votre site & blog ;
  • la création des moyens de communication ;
  • le référencement, l’emailing, le marketing… ;
  • le suivi…

Tout en n’oubliant pas qu’Internet est en constante évolution

L’ignorance au service de votre dépendance

Que vous ayez l’intention de monter un blog, un site de e-commerce, des sites de niche…, vous serez obligé d’avoir assez de connaissances pour tenir votre business, pour le faire évoluer, pour apprendre de vos erreurs et progresser.

Internet vous sera profitable uniquement si vous prenez le temps de vous former un minimum à un certain nombre de « matières ». C’est comme à l’école… Si vous étudiez uniquement le français au détriment des autres matières, votre moyenne en fin d’année ne sera pas folichonne.

Avec votre projet Web, c’est exactement pareil. Il ne faut pas se leurrer. Bien entendu, vous n’avez pas besoin d’être au « top » sur tout. Mais pour réussir sur Internet, vous aurez besoin d’être un « touche à tout ».

À mon sens (mais je peux me tromper… à vous de me le dire…), il est préférable d’avoir plusieurs cordes à son arc plutôt qu’une seule. Et puis de toute manière, il me semble que la diversité d’Internet ne vous donne pas d’autres choix !

Vous ne pouvez pas tout avoir, le beurre et l’argent du beurre. Commencez par investir votre temps à vous former à un maximum de choses pour avoir les bases ! Et après, vous pourrez avoir un œil critique et prendre la décision d’externaliser telle ou telle tâche si votre budget le permet.

Polyvalence pour réussir

Mais si vous pensez que vous réussirez sur Internet en n’apprenant qu’une matière sur 12, votre potentiel de réussite n’en sera que diminué et proche de 0…

Retenez...
La polyvalence est l’une des clés de votre réussite. Chaque nouvelle chose que vous apprendrez en adéquation avec votre projet vous ouvrira la voie vers l’indépendance. À vous d’en prendre conscience !
Tout « patron » est polyvalent. Pourquoi en serait-il autrement pour un Web entrepreneur ?

Le mot de la fin : réussir sur Internet ne s’improvise Pas !

Que vous souhaitez vous lancer dans le bloguing, l’affiliation, l’e-commerce, la vente de vos formations en ligne et/ou de vos prestations de services, il est important pour vous de :

  • détecter vos qualités et vos défauts pour aller de l’avant ;
  • être conscient que votre réussite sera compromise si vous n’êtes pas volontaire et courageux ;
  • Bien comprendre que l’indépendance sur le web, ça se planifie et se mérite ;
  • Bien comprendre qu’il est impossible de réussir sur Internet sans se former et sans être accompagné par les Bonnes Personnes !

J’insiste sur « accompagné des bonnes personnes ». Car je suis toujours attristé de voir comment d’innombrables personnes se font facilement « arnaquer » par des vendeurs de rêves proposant des offres miraculeuses…

Comprenons-nous bien. Une arnaque n’est pas obligatoirement un moyen pour vous piquer votre argent à votre insu. Si la promesse ou le service proposés ne sont pas tenus, c’est aussi une forme d’arnaque que je qualifierais de supercherie.

Oui, mettre un business en place sur Internet ou dans le monde réel demande à l’entrepreneur une stratégie, une réelle motivation et une réelle persévérance.
Tout ceci n’est pas présenté (ou tout du moins sous une fausse apparence…) dans le discours des innombrables méthodes proposées par des marketeurs qui partagent une absence absolue de sens moral ou d’éthique.

Ces vendeurs de rêve savent très bien que vous souhaitez sortir de la routine « métro-boulot-dodo », vivre de votre passion,  que vous désirez plus d’argent en automatique, plus d’indépendance, plus de liberté. C’est leur créneau pour s’enrichir à vos dépens.

marketing bienveillant

Si vous avez du mal à joindre les deux bouts financièrement, vous êtes la proie idéale… Ce milieu va vous faire croire qu’il peut faire beaucoup de bien à votre portefeuille…

Réussir sur Internet ne s’improvise pas !!! J’espère qu’après la lecture de cet article, vous l’aurez compris une bonne fois pour toutes !

À vous maintenant...
  • de penser comme un véritable entrepreneur et non comme un grand rêveur prêt à vous faire plumer.
  • d’oublier les pères Noël du web en ne succombant pas à leurs belles promesses, aux formations « je te montre et tu fais pareil » promettant la lune…
  • de ne pas vous faire « endormir » avec ces jolis concepts qui, sous couvert de vous rendre autonomes, vous apprennent surtout à devenir des « suiveurs ».

C’est vous le chef d’orchestre de votre propre réussite. Ne l’oubliez jamais !
C’est à vous de trouver une idée profitable qui vous correspond

guide pour entreprendre

Pour vous aider à trouver votre idée qui vous permettra de construire un revenu en utilisant les compétences dont vous disposez, je vous propose de télécharger vos supports :
– Comment trouver une idée profitable qui vous correspond
– Comment bien exploiter les business model types pour lancer votre affaire sur le Web 
– De l’idée à sa formulation (outil pratique)

Je vous souhaite toute la Réussite que vous Méritez !

Ne manquez plus rien !

Devenez Membre Privilégié

de Marketing Bienveillant

Je veux m’inscrire…

Thierry Dubois

Thierry Dubois

Business Partner Bienveillant du consultant freelance, formateur-coach en ligne. Objectif : vous accompagner à valoriser votre expérience et à générer un flux continu de clients qualifiés.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter
et recevez 17 guides pratiques


51 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer