Super lancement Vidéo : Pour ou Contre ?

Super lancement Vidéo : Pour ou Contre ?

Vous êtes très certainement nombreux à avoir eu l’occasion d’assister à cette technique de  Super lancement  qui consiste à « vous aider » par une succession de vidéos gratuites dans l’unique but de vendre. Découvrez en quoi cela consiste réellement et mon avis à ce sujet…

Vers les années 90, c’est l’américain Jeff Walker qui a inventé cette technique de vente. Reprise par la suite par Frank Kern et bien d’autres, puis par Christian Godefroy en 2009 dans la sphère francophone.
Aujourd’hui, nous sommes constamment harcelés par  cette technique marketing agressive provenant des États-Unis.

Pourtant, les francophones ne réagissent pas forcément bien à cette technique de persuasion mettant en avant la rareté d’une offre. Afin de mieux comprendre la raison de cet engouement, voyons dans un premier temps son principe et ses avantages.

Son principe et ses avantages

Cette technique particulière de teasing a pour objectif de provoquer la curiosité par une succession de messages d’informations gratuites pour présenter un savoir-faire. En fin de processus, l’objectif final est de vendre un produit, une « formation » dans la grande majorité des cas.

Tout au long du lancement, nous remarquons que le vendeur sensibilise les prospects tout en donnant l’impression qu’il n’a rien à vendre. C’est l’un des principes clés d’un Super lancement :  susciter le suspens, en gardant une part de mystère sur le produit à vendre.

Objectif : faire un maximum de ventes en un minimum de temps

super lancementUn Super lancement joue essentiellement sur le levier émotionnel de la rareté.

En créant cette notion de rareté, de pénurie, le prospect a la sensation que la formation a beaucoup plus de valeur tout en le mettant dans une situation d’urgence (le nombre de places est limité, les inscriptions vont bon train, les portes vont bientôt se refermer…).

L’ intérêt est donc de vendre un produit bien plus cher que sa valeur réelle en jouant sur la valeur perçue par les prospects.

rareté lancement vidéo

Ce processus de vente est très rentable et mérite donc toute son attention. En augmentant considérablement le prix du produit, le vendeur a besoin de faire bien moins de ventes.

Prenons un exemple. Vous souhaitez réaliser 10000 € de chiffre d’affaires.

Habituellement vous vendez votre formation à sa juste valeur : 500€
10 000 / 500 = 20 ventes
Vous augmentez sa valeur perçue par les techniques du Super lancement : 2000€
⇒ 10 000 / 2000 = 5 ventes

De plus, pour augmenter considérablement les ventes, la technique du « Super » lancement fait appel à l’affiliation marketing. Le vendeur propose une forte commission sur vente à ses partenaires.

Vus de cette manière, nous pouvons tous être attirés par cette technique de vente. S’il est possible de démultiplier son chiffre d’affaires  sur une période très courte, pourquoi ne pas en profiter me direz-vous ?

Cette technique de vente peut tout aussi bien être rentable sans pour autant jouer sur une augmentation de tarif abusive.

Pour télécharger ce guide « Comment réaliser un Super Lancement ? », inscrivez-vous et devenez membre privilégié de Marketing Bienveillant. Et découvrez les étapes-clés d’un lancement vidéo (étapes préliminaires, pré-lancement, lancement) :

super lancement

 

Pour ou contre le super lancement ?

En y regardant de plus près, on remarque que ce type de lancement est à la limite de l’éthique, surtout pour la vente d’une formation. Et ce, pour plusieurs raisons :

1. Pourquoi présenter son processus comme un acte de générosité ?

L’objectif final étant de vendre une formation, il me semble logique d’apporter cette précision dès le départ. Les personnes qui n’ont jamais assisté à un « Super » lancement tombent dans le panneau.
A contrario, beaucoup d’autres qui ont déjà pris connaissance de cette technique ne peuvent plus se faire duper et savent très bien qu’en bout de course, il y a un produit à vendre. Et à quel prix !

  • Oui si le prix est affiché dès le départ et si la vente se fait en toute transparence.

2. Pourquoi jouer sur cette notion de rareté, qui n’en ait pas une ?

Bien souvent, nous recevons plusieurs emails nous expliquant que les portes vont se refermer, qu’il faut agir vite, qu’il ne reste que quelques places disponibles… Et en bout de course, des centaines de personnes de peur de ne pas profiter  « de la bonne affaire » s’empressent de s’inscrire.

  • Oui s’il y a une réelle limite dans les places disponibles pour pouvoir par exemple proposer un réel accompagnement. Avec plus de 100 apprenants, ça me semble difficile…

3. Pourquoi vendre une formation à un prix démesuré ?

Pour obtenir de nombreux partenaires qui relayent l’offre, le « formateur »  propose une forte commission sur ventes (50% en général). Il augmente son prix de vente en fonction de ce taux de commissionnement.

Exemple : le formateur veut obtenir 500€/vente. Commission : 50% La formation est vendue 1000€.

Je comprends très bien que le meilleur moyen pour attirer un maximum d’affilié est de lui proposer une forte commission. Mais est-ce au client final de payer en définitive la commission allouée au partenaire ?

  • Oui si le prix est réellement justifié et non basé sur des techniques de manipulation.
  • Oui si c’est le formateur qui prend en charge la commission proposée à ses partenaires.

Le mot de la fin

Je ne suis pas contre le Super lancement. Bien au contraire, du moment que cette technique de teasing est exécutée de manière éthique  :

  • en apportant gratuitement de la valeur aux lecteurs afin qu’ils puissent les mettre en pratique et obtenir des résultats ;
  • sans artifices manipulatoires (garantie abracadabrante, témoignage de complaisance, bonus surestimé, etc.) ;
  • sans que le prospect se sente frustré parce qu’il n’a pas les moyens financiers pour se payer la « Super » formation à prix d’or.

J’ai reçu ce message par email le 20 novembre 2018 qui m’a fait doucement RIGOLER :

Les choses changent, le business évolue et pourtant, depuis 2010, j’ai souvent été un imbécile, puisque j’ai toujours pratiqué et enseigné certaines “constantes” en webmarketing.

“Les Lancements Vidéo sont la meilleure méthode pour décoller rapidement”
Si on m’avait dit il y a deux ans que je changerai un jour d’avis sur ces deux points, je n’y aurai pas cru… Et pourtant, je vais présenter une nouvelle approche à 180° par rapport à ces affirmations !

Nous sommes à la fin d’un cycle et au début d’un nouveau pour le marketing et le business sur internet :
⇒ Les résultats des lancements se tassent chez plein d’infopreneurs… et mêmes ceux qui font de gros efforts maintiennent à peine leurs chiffres.
⇒ Les gens n’ouvrent plus beaucoup nos emails…

David JAY

marketing bienveillantMême David qui utilise cette méthode de lancement vidéo explique maintenant qu’il était temps d’adopter une nouvelle stratégie pour survivre en 2019 et au-delà…

Le marketing bienveillant devient-il la tendance ? Depuis que la plupart des internautes en ont marre de se faire avoir, d’être les dindons de la farce…

En fait cette « nouvelle » approche, je l’expliquais déjà en 2010… Et maintenant dans cet article : Comment vendre une formation en ligne tout naturellement ?

Ce modèle fonctionne ou fonctionnait très bien pour certains marketeurs… C’est indéniable.
Pour un formateur 2.0, il me semble qui lui sera difficile de pérenniser son entreprise de cette manière. Pour la simple et bonne raison que sa valeur ajoutée doit être dans la satisfaction de ses apprenants.

Et vous, en tant que client, vous aimez ces super lancements vidéo à l’américaine ?
Je suis curieux d’avoir votre avis à ce sujet…

Super lancement Vidéo : Pour ou Contre ?
5 (100%) 3 votes

Ne manquez plus rien !

Devenez Membre Privilégié

de Marketing Bienveillant

Je veux m’inscrire…

Cet article a 5 commentaires

  1. Très bon sujet Thierry. J’avais remarqué aussi que les résultats de beaucoup étaient moyens voir quasi inexistants suite à des super lancements. Les gens connaissent désormais la technique et savent qu’au bout il y aura des formations hors de budget à moins de se saigner.
    Comme tu l’as dit, il faut mettre un peu d’éthique dans tout ca (coté prix surtout selon moi) et ca pourrait redonner des résultats… surtout pour les nouveaux formateurs qui ne sont pas dans la niche « gagner de l’argent ».
    Voila !

    1. Tout à fait Nassim. En France, les superlancements réussis proviennent en très grande majorité de la niche « Vivez de votre passion, ciblez votre marché par le haut et profitez d’une croissance explosive de votre chiffre d’affaires ».
      Avec un tel bénéfice client, cela rend la méthode bien plus performante que sur un marché classique.

      Le marché devrait évoluer… Et oublier ces lancements hyper scriptés qui pullulent sur la toile.

    2. Pour moi, c’est surtout la qualité et le suivi qu’il faut changer, de façon générale : meilleure qualité et meilleur suivi.

      Une formation qualitative de 20 heures, avec un suivi qui plus est, ça ne doit pas se vendre 500 €, mais plus.

      Le temps, la disponibilité, le savoir-faire, les connaissances, du formateur, ça a un coût. Y compris si une partie du processus est automatisé.

      Je ne vois pas pourquoi je devrais brader mon temps, mes efforts et les connaissances que je transmets si je peux apporter un réel plus à un particulier ou une entreprise, si je peux lui faire gagner de l’argent et/ou en économiser.

      Pour la morale, l’éthique ?

      Ma morale, c’est bien faire mon travail et satisfaire au mieux les clients. 🙂

  2. Ce sont les vendeurs, éventuellement, qui sont malhonnêtes (je peux donner des noms :-))).

    Pas la technique en soi.

    On peut utiliser n’importe quelle technique de lancement, y compris le Super Lancement, avec les points suivants :
    . Prix modéré, calculé au plus juste.
    . Produit de qualité.
    . Accès limité à un nombre restreint de personnes, par exemple pour éviter une aide ingérable.
    . Garantie de remboursement (effectivement appliquée).

    Je suis pour le Super Lancement, s’il est appliqué de façon éthique, respectueuse du client.

    Et je suis contre les salopards qui pensent seulement à s’en foutre plein les poches, toujours plus et encore plus. Qu’ils utilisent les Super Lancements ou d’autres méthodes.

    A t’chao Thierry ! A une prochaine…

    1. Bonjour Didier,
      Nous sommes sur la même longueur d’onde.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter


Fenêtre modale pour formulaire SG 01
Notez cet article