Comment construire son e-réputation brillamment ?

Comment construire son e-réputation brillamment ?

Dans ce cours, nous verrons l’importance de développer son Personnal Branding, son image de marque et comment construire son e-réputation en 6 points essentiels. Vous découvrirez aussi l’erreur que vous ne devrez surtout pas commettre et qui pourrait ruiner tous vos efforts !

Définir votre stratégie marketing > Étape 8 : construire son e-réputation

Le fondement de la réputation

L’indicateur de référence ?

Beaucoup pensent que le développement d’une e-réputation, d’une image de marque, concerne uniquement les grandes entreprises. Sachez que ceux-là ont tort.

image de marqueUne e-réputation est aussi importante pour un indépendant ou une petite entreprise, peut-être même encore plus importante pour vous.

Votre marque personnelle, c’est tout simplement l’idée claire, forte et positive qui vient immédiatement à l’esprit des personnes qui vous connaissent quand elles pensent à vous. Peter Montoya

L’image de marque est quelque chose de très large et même d’impalpable. Elle découle en fait de toutes les façons que vous avez de communiquer.

marketing bienveillantSe créer une image de marque permet de se différencier de la concurrence et d’augmenter la valeur perçue par le client.

Votre premier point de différenciation c’est vous-même : construire son e-réputation n’est donc pas accessoire.

marketing bienveillant

Personnal Branding : le moi comme marque

Lorsqu’on est un indépendant, un consultant freelance ou un consultant formateur, il faut considérer la promotion de sa propre personne comme si vous étiez vous-même le produit.
À la lecture de cette phrase, certains d’entre vous pourraient se dire «  Je ne suis pas un produit ou un service à vendre ». En êtes-vous certain ? Vous vendez bien votre temps ?

Aujourd’hui avec l’utilisation des outils 2.0, un indépendant a tout intérêt :

  • À se préoccuper le plus tôt possible de son Personal Branding ;
  • à promouvoir sa marque personnelle grâce à des techniques marketing du web pour présenter son expertise, son savoir-faire.

Pourquoi ?

  • Si vous avez peu de visibilité, il vous permettra de vous démarquer de vos concurrents à travers des signes rassurants, distinctifs et attractifs.
  • Si vous avez déjà de la visibilité, votre Personnal Branding vous permettra de démultiplier votre notoriété.

Dans les deux cas, en travaillant sur votre image, sur la perception que les autres ont de vous, vous allez améliorer votre e-réputation.
Et comprenez bien que l’appréciation de votre contenu est directement liée à votre réputation. Autrement dit, plus vous serez connu, plus votre contenu sera apprécié et aura de la valeur pour vos lecteurs.

De ce fait, la bonne gestion de votre présence en ligne, sur les réseaux sociaux ou ailleurs devient un enjeu important pour votre image de marque.

Pour fonder votre identité, votre e-réputation, commencez dès le départ par vous poser ces 4 questions :

1 – Qui êtes-vous ? Votre personnalité

Pour bien se faire connaître, il est indispensable de bien se connaître. Votre image de marque doit donc être pleine et entière, construite sur la base de votre réelle personnalité.

Pour obtenir la perception que les autres ont réellement de vous (la réelle et pas celle que vous avez de vous-même), sollicitez votre entourage personnel et professionnel.

fonder sa réputation

Vos prospects et clients doivent pouvoir vous identifier facilement grâce à votre personnalité. En d’autres termes, votre discours doit être fort et propre à vous-même (et non un message lisse qui pourrait être exprimé par n’importe qui…). Toute votre e-réputation en dépend.

Il doit véhiculer vos valeurs et donc celles de vos clients idéaux.  C’est en montrant à vos clients idéaux que vous partagez les mêmes valeurs, les mêmes intérêts  qu’ils auront envie de travailler avec vous plutôt qu’avec un autre…
Ainsi, vous créez une  relation de confiance qui facilitera par la suite la prise de décision. Et donc l’achat d’une ou plusieurs de vos offres.

Plus votre personnage sera proche de ce que vous êtes vraiment, plus vous obtiendrez de la crédibilité. 

Pour vous aider à bien cerner votre personnalité (qui est en définitive le point de départ pour fonder votre réputation), je vous conseille de télécharger le guide « Votre Personnal Branding » et de répondre aux questions posées.

Et d’une certaine façon, en vous définissant, vous définissez à qui vous parlez, à qui vous avez envie de parler…

2 – Quelle est votre cible ? Vos clients

Votre image de marque dépend aussi de la manière dont vous allez atteindre « votre cible » (vos clients idéaux).

Bien savoir à qui vous voulez parler est une étape importante pour communiquer avec les bons mots, avec le même état d’esprit, le même système de croyances que votre cible :

  • Ce qu’ils aiment, leurs centres d’intérêt ;
  • Ce qu’ils n’aiment pas. Leurs peurs, leurs angoisses.

D’où l’importance de bien faire les exercices de l’étape 4 de cette méthodologie. Tout s’imbrique 😉 …

3 – Quelle est votre mission ?  Votre spécialisation

Votre marque doit être centrée sur un talent précis, un savoir-faire, un produit, une idée. Le choix est vaste. Cependant, quel que soit le choix de votre spécialisation, il doit être authentique afin de donner une véritable image de soi-même.
L’authenticité, la sincérité doit être le fondement de votre Personal Branding. Il est donc important que vous sachiez répondre à des questions fondamentales telles que : qui suis-je ? Quelle est ma mission ? Comment vais-je aider mes clients idéaux ?

Prenons un exemple que l’on rencontre très souvent sur le Web. Si votre « spécialisation » est « comment vivre de son blog » et que vous ne gagnez peu ou rien, vous mentez sur « qui-vous êtes ? » et sur l’authenticité de votre message.
Une vision fausse de soi-même est le plus court chemin pour mettre en péril son activité…

Toujours avec sincérité, vous devez donc vous questionner sur la manière dont vous allez interagir avec vos clients pour atteindre votre mission.
Si vous ne savez pas précisément de quelle manière vous allez accompagner vos clients, de quelle manière vous allez les aider, il est clair que votre message ne sera pas compris par votre cible.

4 – Comment allez-vous diffuser votre message ? Vos différences

Dans un monde ultra concurrentiel, la différenciation est incontournable. Bien communiquer sur ces différences (vous êtes le produit) est la seule solution pour être reconnu et apprécié !

  • Soyez authentique et sincère.
    L’efficacité de votre marque passera obligatoirement par sa cohérence avec votre personnalité.
  • Mettez en avant vos valeurs.
    Pour marquer les esprits, associez votre marque à une valeur ou à une idée universellement reconnue comme positive. Comment voulez-vous être perçu ? Pour ma part, c’est la bienveillance 😉

Pour être reconnu, vous n’avez pas besoin d’être parfait. Mais il est bien évident que vous devez être bon d’en ce que vous faites :

  • Produire du bon contenu aligné à vos valeurs
  • Communiquer vos valeurs d’une manière stratégique

Construire son e-réputation en 6 points

Comprenez bien dès maintenant qu’une stratégie d’e-réputation performante exige d’utiliser des outils spécifiques. En particulier, le fondement de votre réputation repose sur un site web vous présentant et présentant vos offres.

Pour mener à bien cette démarche d’e-réputation, 6 actions sont nécessaires.

ACTION 1 : construire une communication efficace

Vous devez construire progressivement une communication efficace et personnelle.

e-réputation à construire
  • Votre message doit être clair et concis.

Lorsqu’une personne arrive sur votre site web ou sur n’importe quel moyen de communication, elle doit pouvoir tout comprendre en quelques secondes :

  • Qui vous êtes, et votre expérience
  • Ce que vous offrez et à qui vous l’offrez
  • Ce qui est avantageux par rapport à la concurrence

Sur un site web, elle doit trouver plusieurs bonnes raisons de rester sur le site en quelques secondes :

  • Un livret blanc
  • Un blog
  • Une newsletter, etc.
  • Votre message doit également être sincère et authentique.

À côté du professionnalisme de votre message, il doit y avoir une touche personnelle qui rappelle que vous êtes une personne en chair et en os. À vous de trouver comment distiller un petit peu de vous à travers votre identité visuelle et surtout à travers votre style d’écriture, vos anecdotes, vos références, etc.

marketing bienveillant

La qualité de votre communication dépendra donc :
1 –  de la qualité de votre discours, et de votre plume
2 – de la qualité de votre site web, et de son ergonomie => la deuxième qualité découlant de la première.

ACTION 2 : offrir du contenu de valeur

Pour prouver votre valeur, donner confiance et construire une crédibilité, il faut savoir donner avant de recevoir.

Le contenu à mettre en place peut être :

construire son e-réputation⇒ Un livret blanc : présentation de votre entreprise, vos valeurs, votre histoire, vos offres et services

⇒ Un blog avec des articles thématiques, des interviews, des études de cas, etc.

⇒ Des tutoriels PDF ou vidéos traitant d’une problématique précise

⇒ Un module de formation gratuit sur votre plateforme e-learning !

marketing bienveillantVous comprenez donc que vous ne pouvez pas écrire sur n’importe quoi, vous devez construire progressivement un contenu éditorial en adéquation avec les attentes de votre clientèle cible.
Pensez à élaborer une stratégie éditoriale.

ACTION 3 : construire une liste de partenaires

Lorsque des partenaires relayent votre message, cela peut générer rapidement un trafic gratuit.

Concrètement, vous aurez de plus en plus de  visibilité et de notoriété. Et cela vous permettra de dépasser largement votre seul réseau professionnel local, sur lequel trop de formateurs se reposent uniquement.

La qualité de votre réseau de partenaires doit primer sur la quantité. Il ne sert à rien de contacter des dizaines et dizaines de partenaires qui n’auraient rien à voir avec votre domaine. Concentrez-vous plutôt sur quelques partenaires ciblés capables de vous relayer auprès de votre clientèle.

réputation numérique

Commencez d’abord par rechercher des leaders d’opinion, ceux qui par leur notoriété et leur activité ont une influence et un pouvoir de conviction considérable dans votre secteur. Cela peut être une personne célèbre, une entreprise, un autre formateur très reconnu, un chercheur, etc. En les contactant, vous obtiendrez :

  • des témoignages,
  • des conseils d’amélioration,
  • une large liste de contacts,
  • un partenariat pour co-créer une offre, etc.

Recherchez ensuite des blogueurs. Ils ont une audience plus ou moins grande, mais vous les choisissez pour leur spécialisation. Pour que ceux-ci recommandent vos offres, vous devez non seulement les convaincre de leur qualité, mais également les attirer en leur proposant un % sur la vente de vos formations. En mettant en place un programme d’affiliation fiable, et j’insiste sur fiable.

marketing bienveillant

Enfin, n’oubliez pas que vos clients peuvent être vos meilleurs partenaires. Vous avez intérêt à les bichonner pour que leurs témoignages soient les plus positifs possible.

Vous avez aussi intérêt à faire de certains d’entre eux vos affiliés pour qu’ils vous recommandent dans leur entourage ou sur les réseaux sociaux.

ACTION 4 : construire une base de contacts efficace

Sur votre site web, vous devez impérativement mettre en place un processus automatisé vous permettant de créer la relation.

Vous allez donc devoir installer un service externe d’emailing pour faire entrer vos prospects dans votre base de contacts, puis présenter vos news, vos actualités. Dites-vous que toute personne qui ne vous offre pas son email est un prospect perdu.

Votre base de contacts devient ensuite cruciale pour maintenir la relation, c’est en quelque sorte l’essence qui fait tourner votre moteur de réputation.

marketing bienveillant

Mais attention, il ne faut pas se méprendre : ne confondez pas popularité et réputation.
La valeur de votre base de contacts sera en fonction de :
⇒ la qualité des relations que vous allez entretenir avec votre liste ;
⇒  le nombre de personnes qui seront réellement intéressées par vos messages.

construire son e-réputation

Par exemple, il ne vous servira à rien d’avoir une liste de 1000 personnes si uniquement 10 d’entre elles lisent vos emails. Ce n’est donc pas le nombre de contacts qui est votre indicateur de performance, mais plutôt votre taux d’ouverture. C’est-à-dire le nombre de personnes qui ouvrent effectivement vos mails rapportés au nombre total de personnes qui les reçoivent. C’est le premier indicateur qui vous indique si vous donnez un contenu qui intéresse votre cible.

marketing bienveillantPlus vous aurez des contacts qui seront intéressés par vos messages, plus vous aurez des chances d’augmenter vos ventes. Donc votre chiffre d’affaires.
Vous comprenez bien alors que se construire une liste de contacts réceptive à vos messages est un processus permanent, qui se construit sur le long terme.

ACTION 5 : apporter une expérience client irréprochable

Veillez à apporter une expérience client irréprochable, car c’est la première raison qui va pousser un client à parler de vous autour de lui. Il n’existe aucune méthode marketing aussi efficace que le bouche à oreilles pour attirer de nouveaux clients.

développer son e-réputationSi vous êtes déjà formateur en présentiel, vous comptez sûrement sur le bouche-à-oreille local. Mais en ligne, le bouche-à-oreille est national, voire même international.

De l’acquisition à la fidélisation, vous devrez continuellement améliorer l’expérience client.

Concrètement, il s’agit d’avoir des attentions et des messages spécifiques avec chacun de vos types de clients :

  • Vos contacts, ceux qui ne suivent aucune formation.
  • Vos contacts qualifiés, ceux qui suivent une ou plusieurs de vos modules gratuits, mais n’ont pas encore été vers vos offres payantes.
  • Vos clients ou anciens clients, ceux qui sont inscrits à une session de formation ou qui l’ont été.

Cela peut passer par des choses très simples comme :

  • Être agréable dans vos mails.
  • Être disponible au téléphone pour répondre aux questions de vos prospects.
  • Être ouvert à la discussion le plus souvent possible, à l’écoute des besoins.
  • Écrire des messages spécifiques en fonction du statut commercial pour informer ou motiver, par exemple motiver vos contacts qualifiés ou proposer une nouvelle offre à vos anciens clients.

En bref, être sympathique, disponible, utile et spécifique. Cela peut paraître trivial, mais c’est parfois oublié.

ACTION 6 : obtenir des témoignages

Pour justifier la qualité de vos formations, et pour justifier la qualité de l’expérience-client, rien de tel que des témoignages de vos clients et des recommandations de vos partenaires.

C’est l’élément capital de votre e-réputation, puisque dans l’expression on entend bien le mot « réputation », ce que les gens pensent de vous et expriment.

e-réputationPlus vous aurez de preuves sociales moins votre prospect doutera. Plus ces témoignages seront diversifiés et crédibles, mieux ce sera.
Il est essentiel pour vous de travailler avec un site web et des outils qui vous permettent de mettre en valeur les témoignages qui vous crédibilisent.

2. Que retenir et l’erreur à ne surtout pas commettre pour construire son e-réputation !

Que retenir pour bien construire son e-réputation  ?

construire son e-réputation

1 – Le point de départ, c’est un message concis et sincère dans tous vos moyens de communication, et notamment sur votre site professionnel, point d’ancrage de votre image de marque.

2 – Vous devez ensuite créer la relation en offrant du contenu de valeur à votre clientèle cible, un contenu qui l’intéresse sous diverses formes, en particulier des modules de formation gratuits.

3 – Vous pouvez obtenir du trafic, et de la crédibilité, en étant présenté et promotionné par un réseau de partenaires restreint et bien choisi.

4 – Vous devez alors créer et entretenir la relation avec vos prospects et clients en construisant votre base de contacts via un service d’emailing de qualité.

5 – Vous avez ensuite tout intérêt à être à l’écoute de vos clients en assurant une expérience client irréprochable et en l’améliorant en permanence. Vous favorisez ainsi le bouche à oreilles.

6  =>Toutes ces actions débouchent enfin sur des témoignages de clients satisfaits et des recommandations de partenaires crédibles. Des témoignages que vous devez exploiter.

Maintenant que vous connaissez les grandes étapes, vous devez absolument vous rappeler de l’erreur à ne surtout pas commettre. Celle qui peut ruiner tous les efforts dont je viens de parler.

L’erreur à ne surtout pas commettre pour construire son e-réputation

Pour rendre la chose imagée et frappante, je vous présente deux maisons. Si vous deviez choisir entre ces deux maisons, laquelle des deux choisiriez-vous ?

construire son e-réputation

Je pense que je peux dire sans trop de doute que vous choisiriez celle de droite :

  • Parce qu’elle est plus jolie, attirante.
  • Parce qu’elle semble fonctionnelle, qu’elle vous simplifiera la vie.
  • Parce qu’elle est plus sécurisée.

Ce choix paraît évident pour une maison. Mais étrangement nombreux sont ceux qui ne font pas le même choix lorsqu’ils se lancent sur internet.

Au-delà de votre plateforme de digital learning, tous vos outils de communication impactent votre image. Les outils doivent être choisis en vous rappelant que ce sont eux aussi que vos prospects gardent à l’esprit lorsqu’ils pensent à vous, peut-être même eux en premier.

marketing bienveillant

Mon conseil, c’est de se rappeler de 4 qualités nécessaires pour votre outil de création de sites ou blog, votre service d’e-mailing ou votre service d’affiliation.

Pour construire sa réputation sur le web, les outils doivent être :

  • Esthétiques et professionnels, puisqu’ils doivent renvoyer une image positive de vous.
  • Être intuitifs et simples, pour vous faire gagner du temps et en faire gagner à vos clients.
  • Être sécurisés et fiables pour vous et vos clients.
  • Être spécialisés, pour éviter les outils soi-disant tout-en-un qui finissent par attaquer la qualité, par exemple un blog qui ne vous permet pas d’être référencés correctement sur Google, ou un système d’e-mailing qui enverrait tous vos mails dans les spams de vos clients.

Pour construire son e-réputation, il est nettement préférable d’opter pour des outils monofonctionnels, mais dont la qualité est reconnue, par les professionnels y compris non-formateurs évidemment.

 

se démarquerPour gagner en e-réputation. Soyez différent, mettez en avant  votre personnalité !

N’ayez donc pas peur de dire tout haut ce que vous pensez même si parfois vous vous trompez. Ce n’est pas en essayant de plaire à tout le monde que vous pourrez vous démarquer… Votre objectif est bel et bien de séduire 20% des personnes qui sont susceptibles de générer 80% de votre chiffre d’affaires.

Vous avez maintenant les clefs en main pour commencer à penser votre e-réputation de façon globale.

Sachez que ce n’est pas aussi difficile ou chronophage que cela en a l’air. Il faut simplement s’habituer à un mode de pensée et à des outils simples. La réussite de votre stratégie marketing en dépend !

< Étape 7/9 : comment présenter votre proposition commerciale

Dernière Étape : Lancez-vous ! >

Ne manquez plus rien !

Devenez Membre Privilégié

de Marketing Bienveillant

Je veux m’inscrire…

Thierry Dubois

Thierry Dubois

Business Partner Bienveillant du consultant freelance, formateur-coach en ligne. Objectif : vous accompagner à valoriser votre expérience et à générer un flux continu de clients qualifiés.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter
et recevez 17 guides pratiques


30 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer