Stratégie de Content Marketing : méthode concrète et opérationnelle !

Stratégie de Content Marketing : méthode concrète et opérationnelle !

Le problème principal d’un indépendant qui se lance sur le web est que personne ne le connaît. Pour attirer l’attention du marché, gagner en visibilité et crédibilité, il n’existe qu’une seule méthode qui marche sur le long terme : le contenu.
Découvrez une stratégie de content marketing concrète pour bâtir une relation de confiance avec vos prospects et les convertir en clients plus aisément, plus naturellement…

Module 1 > Étape 4 pour réussir son site web : élaborez votre stratégie de content marketing

La définition de votre stratégie de content marketing

C’est quoi une stratégie de Content Marketing ?

Nous y voilà, maintenant que vous avez mis en ligne votre site web, votre prochaine étape est d’élaborer une stratégie de Content Marketing.

Content : qui consiste à créer du contenu utile à vos lecteurs.
Marketing : qui consiste à cibler et convaincre des personnes à acheter vos prestations.

Une stratégie de Content Marketing consiste donc à produire, de manière durable, du contenu en adéquation avec les attentes de vos lecteurs. De cette manière, vous allez vous constituer une audience réceptive à vos messages. Une fois que vous avez réussi à gagner la confiance de vos lecteurs, vous aurez la crédibilité nécessaire pour convertir votre audience en clients. 

Pour gagner l’attention des prospects au lieu de les « acheter » avec de la publicité, vous devrez créer plusieurs formes de contenu instructif et distribué à travers différents canaux en ligne.

Important !
Pour atteindre cet objectif, il va de soi que vous devez dès maintenant mettre en place une démarche réfléchie.
Oubliez un instant que vous avez quelques choses à vendre. Posez-vous simplement la question suivante :

Qui sont mes clients et de quel type d’informations ont-ils besoin ?

>> Le point de départ est d’avoir bien en vue quatre objectifs qui se décomposent en 4 étapes :

stratégie de content marketing
processus de content marketing

Étape 1.Construire votre expertise et votre crédibilité

Le contenu de votre site web et de votre blog sera le premier élément d’expertise que découvriront vos visiteurs.

Étape 2. Générer des leads commerciaux

Attirés par le contenu de votre site & blog, vos visiteurs vous porteront de l’intérêt. Ils vous offriront leur adresse mail pour recevoir votre newsletter, votre livret blanc et aussi pour prendre connaissance de vos formations gratuites.

Étape 3. Acquérir vos clients

Convaincus par votre expertise et la qualité de vos contenus gratuits, vos visiteurs deviendront vos clients. Les formations gratuites sont capitales pour cette transformation.

Étape 4. Fidéliser vos clients

Satisfaits par vos formations et services, vos clients deviendront les ambassadeurs de votre marque. Ils vous remercieront en postant des commentaires sur votre blog, en vous fournissant des témoignages de satisfaction et surtout ils recommanderont vos offres à leur entourage (liste de contacts).

marketing bienveillant

Chacune de ces étapes a son importance. Vous l’avez compris, la base de la réussite de votre stratégie de Content Marketing se résume en un mot : le contenu, le contenu et encore le contenu. C’est donc une démarche qui demande du temps avant d’obtenir des résultats.

La règle d’or est la persévérance. Pour atteindre cet objectif, la première erreur à ne pas commettre est de ne pas se disperser. Ex : tenir deux blogs !

>> Le point d’arrivée est d’avoir toujours en tête cet objectif : LA FIDÉLISATION

Gardez en mémoire ce cycle qui résume très bien votre stratégie de communication digitale : de la relation à la fidélisation.

stratégie de content marketing
Le cycle d’une communication digitale pour un formateur-coach en ligne

Mettez en place votre contenu selon la définition de vos objectifs

Mettre en place une stratégie de contenu nécessite de savoir à qui vous vous adressez, mais aussi de savoir quels seront vos messages et sur quels supports vous les présenterez. Le support à utiliser sera en fonction de vos objectifs.

En reprenant les objectifs cités précédemment, je vous conseille vivement de produire 4 types de contenu :

stratégie de content marketing
Supports de communication

1 – Des articles

Le blog d’entreprise est le support idéal pour présenter des informations sur l’avancement de votre entreprise, des études de cas, des tutoriels utiles et pratiques, etc. La conversation qui naîtra dans les commentaires (ou dans les emails reçus) de chacune de vos publications approfondira les connaissances et compétences de vos clients.

2 – Une newsletter

Sans perdre de vue que l’objectif premier d’une newsletter est d’offrir de l’information gratuite et utile, vous pouvez partager avec vos abonnés vos actualités, une nouveauté du moment et bien entendu prévenir vos abonnés de la publication de vos articles.

Note : en ce qui concerne la mise en place de votre newsletter, nous le verrons plus tard dans le module traitant de votre stratégie d’emailing.

3 – Un livre blanc

Cet ouvrage permettra de démontrer pourquoi votre entreprise se distingue des concurrents et en quoi vos offres répondent aux besoins de vos clients. Il vous permet d’expliquer en détail votre entreprise et de fonder votre e-réputation.

Vous pouvez très bien démarrer votre stratégie de contenu sans avoir rédigé cet ouvrage. Sur votre site d’entreprise, vous pouvez proposer l’inscription à votre newsletter. Ceci dit, pensez à l’avenir à sa rédaction.

4 – Une formation gratuite (ou un cours gratuit)

Pour courtiser vos clients potentiels, il n’y a rien de plus efficace que de leur offrir un échantillon de votre savoir et de votre pédagogie. En interagissant avec vos prospects sur vos forums, une véritable relation de confiance naîtra, vous aidant à connaître avec plus de précisions leurs besoins et leurs envies.

Maintenant que vous avez une vue d’ensemble de votre stratégie de Content Marketing, nous allons plus particulièrement nous attacher à la partie « blogging », c’est-à-dire à la rédaction de vos articles.

Important !
Un blog d’entreprise n’est pas un support dédié à la vente !

Ce moyen de communication a pour objectif de générer un trafic constant et évolutif pour vendre, dans un second temps et sur d’autres supports, des produits ou services.

En d’autres termes, votre blog a pour rôle d’aider à vendre (vous comprenez la nuance) : donnez de la valeur au lieu d’essayer de vendre.

La ligne éditoriale, point central d’une stratégie de content marketing

Voici les 7 points clés pour élaborer votre ligne éditoriale :

  1. La thématique principale à aborder
  2. Les concurrents à identifier
  3. Une veille à mettre en place
  4. La curation de contenu
  5. L’organisation du contenu
  6. La fréquence de publication
  7. La signature de votre contenu

1 – La thématique principale de votre stratégie de content marketing

Sur votre blog, votre ligne éditoriale sera tout simplement votre fil rouge rédactionnel afin que vous ne vous égariez pas à produire du contenu qui n’intéresse pas votre cible.

Bien entendu, votre thématique principale doit être en relation directe avec ce que vous souhaitez vendre comme produit ou service. Vos articles doivent servir à éduquer vos lecteurs et les attirer vers vos offres.

C'est à vous...
C’est donc la première question à laquelle vous devez trouver une réponse : Quel est le thème sur lequel vous souhaitez vous exprimer ?

2 – Les concurrents à identifier

Lorsque vous avez choisi la thématique principale que vous allez aborder sur votre blog, il est important que vous connaissiez vos concurrents qui traitent de cette thématique. Cette recherche vous permettra d’aborder cette thématique d’une manière originale, de choisir un angle éditorial différent.

Si vous avez bien étudié la formation gratuite « Votre stratégie marketing », vous avez déjà une liste de vos concurrents. Ces entreprises peuvent être :

  • Des formateurs-coachs, ou centres de formation
  • Des entreprises, des prestataires de services du secteur de votre thématique
  • Des blogueurs connus
C'est à vous...
Sur votre secteur, il existe des influenceurs, c’est à dire des personnes qui tiennent un blog et qui ont une forte e-réputation. Avec Google, listez 5 à 10 influenceurs concurrents et pour chacun d’entre eux, recherchez qui ils sont et ce qu’ils font. Note : ne me dites pas que vous n’avez pas de concurrents 🙂

3 – Une veille à mettre en place

Rédiger des articles de qualité régulièrement et sur la durée est un défi. Alimenter une veille éditoriale est donc nécessaire pour que vous puissiez trouver l’inspiration. Sans cette veille, et même si vous avez beaucoup d’imagination, vous risquez d’être confronté au syndrome de la page blanche après quelques mois.

Ceux qui produisent régulièrement de bons articles ne sont pas obligatoirement les meilleurs rédacteurs. Par contre, ceux qui réussissent ont tous un point commun : ils ont mis en place une veille éditoriale.

Je vous recommande donc très fortement d’en faire autant. Pour ce faire, vous allez avoir besoin de deux outils :

Un agrégateur de flux RSS

Un flux RSS désigne un contenu qui est produit automatiquement en fonction des mises à jour d’un site web. Un flux RSS est donc un fichier utilisé par des sites d’actualité ou blog pour présenter les dernières publications.

L’agrégateur, quant à lui, est le logiciel qui permet la lecture d’un flux RSS. Il vous permettra de suivre l’actualité de vos sites web concurrents ou préférés dans une même interface. Dès qu’un site web publie un article, une notification RSS est créée. Chaque notification se retrouve dans votre lecteur.

Je vous recommande d’utiliser « Theoldreader » car il est gratuit (jusqu’à 100 abonnements, soit 100 sites – bien suffisant), simple d’utilisation. C’est celui que j’utilise (pour remplacer Digg reader) car je le trouve particulièrement efficace (interface épurée et intuitive) . Parfait pour aller à l’essentiel, faire sa veille et la partager sur les réseaux sociaux (le cas échéant).
Note : vous avez aussi Feedly avec une version gratuite limité à 100 abonnements et 3 catégories (c’est très peu…)

Google Alert

Vous connaissez très certainement cet outil gratuit en ligne qui permet de recevoir une notification lorsqu’un nouveau contenu est publié sur Google.

Lié à n’importe quel mot-clé, il vous est donc facile d’être informé en temps réel sur l’actualité d’une entreprise ou d’une thématique précise.

Une fois l’alerte programmée, il vous est possible de choisir d’intégrer ce flux RSS dans « Old Reader » plutôt que de recevoir vos notifications (Alertes) dans votre boîte mail.

Cliquez sur L’icône « Stylo » ( Modifier). Cette fenêtre s’ouvre :

Google alert
Veille avec Google Alert

Cliquez sur l’icône « flux RSS » et copiez l’adresse (URL indiquée en bleu ci-dessous) :

flux rss
Flux RSS d’un mot-clé dans Google Alert
stratégie de content marketing

Il ne vous reste plus qu’à copier l’URL dans « OldReader » et ainsi transformer une « Google Alerts » en flux RSS pour un meilleur suivi dans votre agrégateur.

C'est à vous...
Ouvrez un compte OldReader :

1. Retournez sur les sites web des concurrents que vous avez identifiés. Recherchez le logo orange permettant d’obtenir l’adresse du flux RSS (notez que très souvent le nom de domaine suffit pour l’ajouter dans votre agrégateur)

2. Ajoutez la liste des sites de vos concurrents dans votre agrégateur

3. Cherchez d’autres sources RSS qui vous semblent pertinentes. Trouvez au minimum 10 sources qui sont mises à jour régulièrement.

4. Organisez vos flux par sous-thématiques en créant des dossiers « News folder »

Ouvrez un compte Google Alert :

1. Ajoutez vos mots-clés liés à votre thématique et le nom de votre entreprise.

2. Paramétrez Google Alert pour recevoir directement vos notifications dans OldReader.

Par la suite, avec Google, vous pourrez élargir votre veille avec de nouvelles publications liées à votre thématique, garder les meilleures ressources et écarter celles qui ont en définitive peu d’intérêt.
Prévoyez un minimum d’une heure par semaine consacrée à cette veille.

4 – La curation de contenu

Le premier rôle de votre veille est de trouver de l’inspiration et apporter votre propre regard sur un sujet déjà traité. Mais pas seulement. Créer et publier un contenu intéressant pour vos lecteurs ne veut pas dire que vous deviez absolument le créer entièrement.

Vous pouvez tout à fait utiliser votre veille d’une tout autre manière en créant du contenu curé. Ce sera à vous de décider si vous souhaitez intégrer la curation de contenu dans votre stratégie de content marketing.

Qu’est-ce que la curation de contenu ?

La curation de contenu consiste à sélectionner, éditer et partager les contenus les plus pertinents du Web pour une requête ou un sujet donné. La curation est utilisée et revendiquée par des sites qui souhaitent offrir une plus grande visibilité et une meilleure lisibilité à des contenus (textes, documents, images, vidéos, sons…) qu’ils jugent utiles aux internautes et dont le partage peut les aider ou les intéresser.Définition Wikipédia

La curation de contenu va vous permettre d’alimenter votre blog sans produire vous-même le contenu. Je ne parle pas de dupliquer le contenu ni de voler du contenu à un auteur sans y apporter votre touche personnelle.

Un contenu curé  :

  • doit apporter du trafic à l’auteur ;
  • ne doit pas enfreindre les droits d’auteur ;
  • doit apporter de la valeur (la vôtre) pour le lecteur.
stratégie de content marketing

Comment l’utiliser ?

La curation de contenu se réalise en trois étapes :

  1. Sélection : en vous appuyant sur votre veille, vous réunissez différents contenus sur une thématique précise.
  2. Rédaction : vous structurez le contenu sélectionné pour donner un angle nouveau à ce contenu. Votre valeur ajoutée réside dans cette étape. Vous devez faire intervenir votre point de vue, vos valeurs, vos idées, créer un contenu nouveau et différenciateur tout en citant les sources utilisées.
  3. Partage : vous partagez sur votre blog  votre contenu sélectionné et structuré à travers un article.

En insérant ce type de contenu, vous avez donc la possibilité de :

  • produire des articles régulièrement et plus rapidement ;
  • commenter des articles écrits par des influenceurs et donc vous positionner en expert ;
  • offrir à vos lecteurs le meilleur des contenus trouvés sur le Web, et donc fidéliser votre audience.

5 –  L’organisation du contenu

Comme nous l’avons vu, les articles de votre blog peuvent être hiérarchisés dans des catégories. Chaque catégorie correspond à une thématique précise.

Que vous soyez seul ou que vous travailliez en équipe, je vous conseille de mettre en place plusieurs catégories sur votre blog.

marketing bienveillant

Évitez si possible de dépasser 4 rubriques. Bien suffisant pour démarrer. Pourquoi ? Plus vous aurez de rubriques, plus vous aurez à produire du contenu pour obtenir un bon SEO. J’y reviendrai…

Les catégories d’articles sont à choisir en fonction de ce que vous souhaitez partager comme information et en relation directe avec vos offres :

Votre thématique principale : 4 rubriques

Rappelez-vous dans la formation gratuite : il est préférable d’orienter votre contenu sur un thème précis (donc plus ciblé en termes de clientèle). D’où l’intérêt encore de ne pas avoir trop de catégories d’articles.

Pour chaque catégorie, vous aurez à rédiger un article de fond, un article “cornerstone” offrant un réel bénéfice pour votre audience.

A partir du contenu de votre article “cornerstone”,
vous aurez à définir le sujet des articles de cette catégorie. Ainsi, vous pouvez écrire des articles répondant à des problèmes spécifiques rencontrés par votre cible, donner des idées et inspirations sur votre thématique.

stratégie de contenu
Hiérarchisation pour bien démarrer son blog
marketing bienveillant

Pour ma part, j’ai choisi 4 catégories pour le blog et 3 catégories pour vous fournir 3 méthodologies.
Cette façon de procéder, je ne la sors pas de mon chapeau. Étudiez bien les blogs qui obtiennent de la visibilité, vous vous apercevrez que leur stratégie de content marketing va dans ce sens. (exemple : Orson, Sumo, Zapier, etc.)

Pour les intitulés de chaque catégorie, prévoyez d’insérer une expression-clé représentative du contenu abordée.
Exemple. Vous êtes un diététicien nutritionniste, vous pouvez scinder votre thématique principale en 4 catégories : perte de poids, la cuisine, l’alimentation végétarienne, pathologie.

Vos articles récurrents (optionnel et dans un second temps)

Comme nous l’avons vu, l’un des intérêts de tenir un blog d’entreprise est de fidéliser son audience. Mettre en place cette catégorie apportera une valeur ajoutée supplémentaire à votre blog.

L’intérêt de ce type d’articles porte sur une écoute active en s’attachant au plus prêt aux demandes de ses lecteurs. Vous pouvez donc la mettre en place dans un second temps. Toutefois, pensez à inclure cette catégorie dans votre stratégie de contenu.

Cela implique de tisser une relation avec vos lecteurs en leur apportant, de manière récurrente, des informations qu’ils recherchent.

marketing bienveillant

Comme un rendez-vous programmé, vos lecteurs prendront l’habitude de les lire.Publiez vos articles récurrents toujours le même jour afin de produire un effet d’attente.

Exemples :

  • Vos questions, nos réponses
  • La vidéo du mois
  • L’idée pratique du mois
  • Le saviez-vous ?
  • Pour ou contre ?
  • Coup de cœur
  • Les infos à ne pas louper
  • Témoignage d’experts
  • L’interview du mois
  • Trucs & astuces

Votre actualité (optionnel)

En complément, vous pouvez ajouter une catégorie « actualité ».
Ainsi, vous pouvez informer régulièrement vos lecteurs sur la vie de votre entreprise, vos valeurs, la culture de votre entreprise, vos réussites, des études de cas liées au suivi de vos formations.
Le « Story Telling » étant l’un des moyens les plus efficaces pour séduire ses lecteurs, vous pouvez aussi raconter des anecdotes, retracer votre histoire en tant que formateur-coach, prestataire de service…

6 – La fréquence de publication

Bien entendu, la fréquence de publication dépendra du nombre de personnes de votre équipe qui seront chargées à la rédaction d’articles. En partant du principe que vous êtes seul(e) pour tenir ce rôle, au démarrage de votre blog, la fréquence doit être au minimum d’un article par semaine.

Pour démarrer votre blog, vous pouvez penser qu’un article par semaine est une fréquence bien trop faible pour mettre en place une communication efficace.

Cela est une fausse vérité, pour deux raisons :

  • Il est préférable d’écrire un bon article chaque semaine, que cinq mauvais. Croire qu’il est obligatoire d’écrire tous les jours sur son blog pour le rendre attractif est une fausse vérité. Focalisez vos efforts sur la qualité et non la quantité !
  • Il est préférable aussi d’écrire des articles sur d’autres supports plutôt que d’axer sa communication uniquement sur son blog. Écrire des articles sur des blogs déjà bien établis vous apportera bien plus rapidement du trafic.

Et incluez dans votre stratégie de contenu des articles invités sur votre blog !

Lorsque vous aurez publié au strict minimum 50 articles (de qualité…), vous aurez l’occasion d’aller chercher et d’obtenir des contenus rédigés par des experts de votre thématique.
Et ainsi :
doubler, voire tripler, votre fréquence de publication.
– OU, tout simplement diminuer votre travail rédactionnel.

stratégie de content marketing

Donc au lieu de maintenir ou d’augmenter par vous-même (et de vous essouffler par la même occasion…) votre fréquence de publication, il est bien plus judicieux de faire appel à des articles invités.
Vous vous en doutez,  il vous sera difficile d’obtenir d’excellents articles invités. Pour les obtenir, votre premier objectif est de produire vous-même d’excellents articles ! Dans le cas contraire, vous n’intéresserez PERSONNE ! J’y reviendrai dans ma news 😉

7 – La signature de votre contenu

À chaque publication d’article, il va falloir que vous décidiez sous quel nom vous souhaitez signer l’article. Est-ce que vous préférez signer chacun de vos articles par le nom de l’auteur ou signer tous vos articles par le nom de votre entreprise ?

Les deux solutions sont envisageables même si j’ai une forte préférence pour la première. En signant chaque article par le prénom, le nom et une petite présentation de l’auteur en quelques lignes, le contenu est moins impersonnel et froid.

Cette solution a aussi l’avantage :

  • d’offrir la possibilité à chaque contributeur (blogueur invité) de se présenter en fin d’articles ;
  • de pouvoir changer de nom d’entreprise (dans le cas où le nom de l’entreprise n’est pas stabilisé)
C'est à vous...
1. Choisissez vos rubriques et leurs intitulés pour catégoriser votre contenu.

Inspirez-vous des blogs de vos concurrents tout en y apportant votre propre personnalité.

Prenez le temps de la réflexion pour votre rubrique « articles récurrents », car vous allez vous engager sur la durée avec vos lecteurs suivant une fréquence bien définie. Bien entendu, cette rubrique n’est pas obligatoire.

2. Choisissez la fréquence à laquelle vous allez publier vos articles.

Pour apporter une certaine routine à vos lecteurs, je vous recommande aussi de choisir un jour de publication. Par exemple, vous avez choisi de produire un article par semaine, tous les lundis.

3. Choisissez et rédigez votre (vos) signature(s) pour présenter vos articles.

Pour chaque auteur, rédigez-en quelques lignes votre rôle au sein de l’équipe ou si vous êtes seul(e), rédigez un bref descriptif expliquant qui vous êtes et ce que vous pouvez apporter à vos lecteurs.

Vous voyez, réussir son site web, ça demande de la méthode. J’espère que cet article vous a apporté de nombreux éléments de réponses pour élaborer votre stratégie de content marketing. 😉

< Étape 3/7 : réalisez la conception des pages web de votre site

Étape 5/7 : Trouvez des sujets d’article pour votre blog >

Ne manquez plus rien !

Devenez Membre Privilégié

de Marketing Bienveillant

Je veux m’inscrire…

Thierry Dubois

Thierry Dubois

Business Partner Bienveillant du consultant freelance, formateur-coach en ligne. Objectif : vous accompagner à valoriser votre expérience et à générer un flux continu de clients qualifiés.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter
et recevez 17 guides pratiques


54 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer