Choisir un nom de domaine Parfait : la Méthode expliquée de A à Z…

Choisir un nom de domaine Parfait : la Méthode expliquée de A à Z…

Pour être plus visible et accessible sur le Net, il est indispensable de choisir un nom de domaine efficace.
Il permet d’afficher votre identité et votre présence sur le Web.Il va influencer la mémorisation de l’adresse de votre site, de votre entreprise.

Le choix de votre nom de domaine doit donc être abordé avec le plus grand sérieux. Donnez-vous le temps de la réflexion en suivant cette méthode.

SOMMAIRE : choisir son nom de domaine

Qu’est-ce qu’un nom de domaine ?

⇒ Définition

Un nom de domaine est l’adresse virtuelle sur Internet d’une entreprise ou d’un particulier. Chaque nom de domaine actif correspond à une adresse IP (Internet Protocol) utilisée par les ordinateurs afin de communiquer entre eux.

Comme il est plus facile de mémoriser un nom, Internet est parsemé de serveurs DNS (Domain Name Service) permettant de “traduire” un nom de domaine en une adresse IP.

c'est quoi un nom de domaine

Plus concrètement, un nom de domaine, c’est l’adresse de votre site web accessible depuis les différents navigateurs tels qu’Internet Explorer, Chrome, Mozilla, etc. Si je fais un parallèle avec le monde physique, votre nom de domaine serait comme votre magasin, votre fonds de commerce.

Bien choisir son nom de domaine est donc d’une importance capitale car vos lecteurs parleront de votre entreprise en communiquant votre nom de domaine. Idem, pour toutes personnes influentes qui parleront de votre site web.

Un adresse Internet est composé de trois parties :

  • Un préfixe : « www » ((World Wide Web). Le « www » n’est pas obligatoire.
  • Un domaine composé d’une chaîne de caractères
  • Une extension qui peut-être géographique ou générique

Exemple : marketing-bienveillant.com est mon nom de domaine.

Note : un nom de domaine est constitue obligatoirement du domaine et de son extension. C’est pourquoi, quand vous commandez un nom de domaine, vous payez pour chaque extension.

Deux types de nom de domaine

1) Les noms de domaines « génériques »

  • .com : extension la plus répandue, pour les particuliers et les entreprises.
  • .net : extension pour les structures liées à l’Internet
  • .org : extension adaptée aux structures à but non commercial
  • .edu : extension adaptée aux structures à vocation éducative
  • .info : extension adaptée aux sites d’information
  • .biz : extension adaptée aux e-commerces
  • .name : extension généralement utilisée par les particuliers
  • .mobi : extension adaptée aux sites consultables depuis un appareil mobile.

Ces noms de domaines ne sont pas associés spécifiquement à une zone géographique.

2) Les noms de domaine « géographiques »

  • .eu : extension pour les particuliers et les entreprises ayant une adresse dans un des pays membres de l’Union Européenne
  • .fr : extension pour les particuliers et les entreprises ayant une adresse postale valide en France.

Il existe environ 250 extensions géographiques. Par exemple pour la France, ce code est « .fr », pour l’Allemagne, « .de », pour la Belgique « .be », etc.

⇒ Quelles extensions choisir ?

D’une manière générale, je vous recommande fortement de déposer votre nom de domaine au MINIMUM pour les deux extensions .com, .fr :

  • .com : extension la plus couramment utilisée actuellement sur internet, elle a pour but de désigner un site commercial. Il n’y a aucune condition particulière pour enregistrer un domaine avec ce suffixe international.
  • .fr : si vous êtes localisé physiquement sur le territoire français il est primordial de déposer également un .fr. Ainsi, personne ne pourra utiliser un nom identique au vôtre avec un suffixe .fr et votre site sera plus facile à trouver.
    Si vous habitez dans un autre pays, choisissez bien entendu l’extension adaptée.

Ne confondez pas le dépôt d’un nom de domaine avec le dépôt d’une marque. J’en reparlerai…

Qui gère les noms de domaines et où les acheter ?

⇒ Organismes qui gèrent les nom de domaines

Les solutions pour réserver un nom de domaine ne manquent pas.Cependant, il est important d’acheter son domaine chez un registrar agréé par l’ICANN.

choisir un nom de domaine

l’ICANN est un organisme qui contrôle l’ensemble des extensions. L’ouverture de toute nouvelle extension est donc soumise à son approbation. L’ICANN délègue la gestion de chaque extension à un organisme appelé registre (Registry) qui a un rôle purement technique.
Chaque registry autorise des registrars à vendre des noms de domaine. Les registrars ont un rôle commercial.

Important !
Seuls les registrars agréés par l’ICANN ont le droit de vendre des noms de domaine pour les noms de domaine génériques (.com…).

Pour les noms de domaines géographiques, chaque registry choisit sa manière de gérer et d’accréditer les registrars (par exemple pour le .fr, c’est l’AFNIC qui choisira comment le .fr sera géré).

Vous devez donc acheter un nom de domaine uniquement chez un registrar agréé par l’ICANN.

De plus, pour savoir si vous êtes réellement le propriétaire du domaine après l’avoir acheté, faites une vérification Whois. C’est important car des agences peuvent acheter le nom de domaine pour vous sans que vous soyez le propriétaire. Et dans le cas où vous souhaitez changer de prestataire, vous vous retrouvez avec le bec dans l’eau…

⇒ Où acheter son nom de domaine ?

Avant tout chose, sachez qu’il est important d’avoir son propre nom de domaine. Opter pour un nom de domaine gratuit, chez free par exemple, serait une grave erreur…

Les solutions pour réserver un nom de domaine ne manquent pas. Il est important d’acheter son domaine chez un registrar agréé par l’ICANN.

Le choix du fournisseur se fera essentiellement sur le prix vu que les services qu’ils proposent sont quasi identiques. Toutefois, étudiez aussi leurs avantages avant votre choix définitif :

  • La notoriété de l’entreprise ;
  • La qualité du support client (par email, téléphone…)
  • la langue de l’interface ;
  • Le choix des extensions proposées
  • La facilité de transfert depuis un autre registrar
  • La possibilité d’un renouvellement automatique

Je vous suggère d’acheter vos nom de domaines chez des entreprises renommés qui gèrent déjà de nombreux noms de domaines.
Exemples : GoDaddy, LWS, OVH, 1and1, Gandi

Note : vous pouvez acheter votre nom de domaine séparément de l’hébergement. Dans ce cas, vous gardez toute votre liberté de changer d’hébergeur quand vous le souhaitez en gardant toujours le même nom.Si vous optez pour cette solution, je vous recommande Gandi (GANDI Domaine est le premier bureau d’enregistrement de nom de domaine français (registrar) agréé par l’ICANN).

⇒ Choisir un nom de domaine expiré

Si vous n’arrivez pas à trouver un nouveau nom de domaine, vous pouvez opter pour un nom de domaine expiré. Un domaine expiré est un domaine qui est disponible, car il n’a pas été renouvelé par son propriétaire.

Ce choix peut être très judicieux si vous en trouvez un qui :

  • a de l’ancienneté
  • a obtenu de nombreux backlinks de qualité
  • correspond à votre domaine d’activité

Avant de vous décider, il est important de faire une analyse complète sur le nom de domaine expiré, sur ses backinks obtenus. En cas de doute sur la réservation de ce type de nom de domaine, adressez-vous à un professionnel.

Pour les trouver et les acheter, vous avez à votre disposition plusieurs places de marché telles que :

⇒ Disponibilité du nom de domaine

Après avoir établi votre liste de mots-clés se rattachant à votre domaine d’activité et votre positionnement, vous devez vérifier la disponibilité du nom de domaine.

Pour faire cette recherche rapidement, vous pouvez procéder par étapes.

  1. Allez par exemple sur Gandi
  2. Saisissez le domaine souhaité sans l’extension
  3. Prenez note des noms de domaines disponibles selon les extensions voulues
  4. Faites la même procédure avec toutes vos combinaisons de mots-clés jusqu’à ce que vous trouvez le nom de domaine de vos rêves…

Note : un nom de domaine disponible peut entrer en conflit avec une marque. Il faut donc vérifier que le nom de domaine ne correspond pas déjà au nom d’une entreprise, d’une marque déposée. (j’en reparle après…)

⇒ Durée d’enregistrement d’un nom de domaine

Les noms de domaine ne sont pas attribués à vie. Ce ne sont que des locations à renouveler.

choix d'un nom de domaine

Un nom de domaine se réserve en général pour une durée minimum de 1 an. Vous devrez donc renouveler son achat tous les ans pour le conserver.Toutefois, la durée d’enregistrement d’un nom de domaine peut aller jusqu’à 10 ans.

Sur quelle durée, devez-vous réserver votre nom de domaine ?
Ce sera en fonction de votre budget et du type de sites que vous souhaitez mettre en ligne.

Par exemple, pour un site événementiel, un an suffit amplement. Dans le cas d’un site d’entreprise, ce sera à vous de voir selon l’offre promotionnelle proposée (rabais offert selon le nombre d’années d’enregistrement).
De toute manière, la durée d’enregistrement de votre nom de domaine n’aura aucun impact sur votre SEO.

Nom de marque vs nom de domaine

A ne pas confondre !

Une marque est un moyen juridique d’obtenir un droit exclusif d’utilisation d’un signe matériel sur un ou plusieurs secteurs d’activités particuliers (désignés par des classes de services ou de produits).

Exemples de marque : Renault, Microsoft, Nokia, Trivago

Une marque peut-être :

  • un signe verbal (mot, phrase, slogan, etc.) ;
  • un signe figuratif (image, logo, hologramme ou éventuellement formes), le cas échéant en couleur ;
  • un signe sonore (son ou clip sonore pouvant être retranscrit sous une forme matérielle par exemple une portée musicale).

Afin qu’il n’y a pas de risque de confusion, la marque ne doit pas posséder de similitude avec une marque déposée antérieurement. Il est donc nécessaire de faire une recherche d’antériorité (éventuellement une recherche approfondie payante) pour les classes dans lesquelles la marque doit être déposée.

Un dépôt de marque n’est pas indispensable.

Si vous désirez obtenir un droit exclusif sur un logo par exemple ou donner une dimension nationale, européenne ou encore internationale à votre nom d’entreprise, la première chose à faire est de vous assurer de sa disponibilité dans votre secteur d’activité.

Si votre activité concerne :

  • Uniquement la France, déposer votre nom de marque à l’INPI pour une durée de 10 ans, renouvelable indéfiniment.
  • l’europe : EUIPO
  • L’international : OMPI

Note : pour vérifier la disponibilité de votre idée pour un nom de marque et découvrir les produits et services protégés par les marques de vos concurrents, vous pouvez utiliser : TMview.

marketing bienveillant

Avant de déposer un nom de domaine, faites une vérification pour savoir si celui-ci n’entre pas en conflit avec une marque ou une dénomination commercial déposée.
A l’inverse, le dépôt d’un nom de domaine (Tribunal de Grande Instance de Paris, le 13 juin 2003) constitue une antériorité au dépôt de la marque.

En d’autres termes, si vous avez déposé un nom de domaine X, personne pourra exploiter et déposer une marque X.Vous l’avez compris, avec le dépôt des noms de domaines, le premier arrivé est le premier servi.

En tout cas, ne faites pas comme les cybersquatters qui achètent des nom de domaines avant que les entreprises ne les réclament. De toute manière, sachez que la jurisprudence donnera raison aux grandes marques (entreprises renommées).

Comment choisir un nom de domaine ?

⇒ De la réflexion avant tout…

Le fait de trouver un nom de domaine parfait pour son activité n’est pas évident !

Ce nom va vous suivre pendant de nombreuses années.  Il est donc important de faire un choix judicieux dès le départ afin de ne pas être obligé de refaire toute votre communication…

Le nom de domaine que vous choisirez est donc un élément clé pour votre entreprise, un moyen d’être unique, d’être différent de vos concurrents. Choisir un nom de domaine va vous demander de la réflexion et de bien prendre du recul avant votre choix définitif.

Ce choix se fera en fonction de votre stratégie de communication :

  • Offline : Si votre communication est basée aussi hors ligne (cartes de visites, publicité papier), privilégiez un nom de domaine présentant votre nom d’entreprise, votre marque.
  • Online : si la visibilité dans les moteurs de recherche est une priorité dans votre stratégie de développement, il peut être judicieux d’inclure dans votre nom de domaine un ou plusieurs mots-clés en rapport à votre activité.

Ce choix se fera aussi en fonction de votre cible :

  • Si votre cible est grand public, elle pourra être dérangée par un nom de domaine comportant des tirets d’union. Dans ce cas, privilégiez le nom de domaine en un seul mot.
  • Si votre cible est technophile, vous pouvez opter pour un nom de domaine avec des tirets.

La question est : pour le nom de domaine, faut-il utiliser un nom comprenant des mots-clés liés à votre activité ou un nom de marque ?

En toute logique, on pourrait penser que l’insertion de mots-clés dans le nom de domaine est un atout pour le référencement. Et à contrario, il est bien plus logique d’utiliser un nom de marque d’un seul mot pour faciliter sa communication.

⇒ Choisir un nom de domaine représentatif de son activité

Acheter un nom de domaine pour le SEO. Toujours d’actualité ?

Vous savez qu’une page web obtient une place dans les résultats de recherche de Google suivant les expressions-clés présentes dans celle-ci.

choisir un nom de domaine

Il y a quelques années, la présence d’un mot-clé dans le nom de domaine était souvent un critère déterminant pour son classement dans Google ou autres moteurs. Ce n’est plus le cas.

Depuis 2012, avoir un nom de domaine à mots-clés n’a plus un réel impact sur le référencement d’un site web sur ces mots-clés. De plus, en sachant que vos visiteurs exprimeront bien d’autres requêtes pour vous trouver, cette solution n’est en définitive pas si attractive que cela.

En revanche comme le précise Matt Cutts dans cette vidéo, la présence d’un ou plusieurs mots-clés dans votre nom de domaine peut avoir une incidence sur le comportement des internautes (taux de clics dans les SERP de Google).

Par exemple, si un internaute fait une recherche sur l’expression clé « potager naturel », il cliquera plus naturellement sur un nom de domaine constitué avec les termes de sa recherche « potager-naturel.com ».

L’optimisation du nom de domaine pour le référencement n’étant plus d’actualité, le choix des termes doit avoir un rôle complémentaire à votre positionnement.

marketing bienveillant

Le plus simple est d’utiliser et d’acheter le nom de domaine qui correspond au nom de votre entreprise.
Dans ce cas, pensez à inclure dans votre nom de domaine (donc dans le nom de votre entreprise) un ou plusieurs mots décrivant au mieux votre activité de manière générale.
Exemple : credit-agricole.fr ; seloger.com ; mr-bricolage

Un nom composé avec ou sans tiret ?

Un nom de domaine ne pouvant pas contenir d’espace, les deux noms seront accolés ou séparés par un tiret. Exemple : marketingbienveillant ou marketing-bienveillant

Si le nom choisi pour votre nom de domaine est composé de deux mots ou plus, vous aurez à faire le choix entre les séparer par des tirets ou non. C’est au cas par cas. Il n’y a pas de bonne et de mauvaise solution. Tout dépendra de la lisibilité de l’ensemble et de votre stratégie de communication.

  • Pour favoriser la lecture en ligne, optez pour un nom de domaine avec tiret. Toutefois, ce sera un inconvénient pour vos campagnes de communication hors ligne puisque vos prospects risquent fort de ne pas saisir de tiret…
  • Pour tenir compte des contraintes de marketing et de communication hors ligne, préférez un nom de domaine sans tiret.

Remarques :

  • Dans le cas où votre nom de domaine sans tiret ne favorise pas la lecture, vous n’aurez pas d’autre choix que d’utiliser des tirets.
    Exemples avec la dernière lettre d’un mot identique à la première lettre du mot qui suit : Hotellyon, jardinnaturel, ecoleecologie
  • Dans le cas où votre nom de domaine est composé de plus de deux mots, limitez-vous à un seul tiret.
    EMD (exact match domain) : le tiret « – » est mal perçu par Google dès lors que 2 tirets ou plus sont présents dans le nom de domaine.

Choisir un nom de domaine en mettant en avant une marque

En général, les webmestres utilisent la solution décrite ci-avant. Mais il est tout à fait possible de choisir un nom de domaine qui ne correspond en rien avec une activité ou des produits et services.

Avec un mot (ou deux) fantaisiste

De nombreuses entreprises renommées ont choisi cette solution en utilisant un un mot fantaisiste facilement mémorisable :

  • Google
  • Amazon
  • Yahoo

En incluant le nom de votre marque dans votre domaine, c’est un très bon moyen pour vous démarquer. Cependant, la difficulté est de trouver un nom :

  • court et facile à mémoriser ;
  • encore disponible et qui ne ressemble pas trop à une marque déjà établie.

Par exemple, pour trouver le NDD « Yooteach », nous avons dû faire beaucoup de recherches.

Avec votre propre nom

L’autre solution comme nom de marque est d’utiliser votre nom et prénom.
Exemple : daniloduchesnes.com

Ce choix peut être judicieux si vous avez un nom qui sort de l’ordinaire. Par exemple, si vous vous appelez « Dubois », oubliez… De plus, ce type de nom d’entreprise n’est pas recommandé si un jour vous avez dans l’idée de revendre votre entreprise.

5 règles fondamentales à retenir

Règle 1 : faites un brainstorming

Trouver un nom de domaine efficace est un exercice de créativité. Comme je vous le disais. Prenez votre temps. Pensez à votre entreprise, à sa vocation, à sa cible, aux produits et services qu’elle offre, à ses entreprises concurrentes.

Établissez donc deux listes de mots-clés qui correspond :

  • à votre entreprise et sa clientèle ciblée
  • aux mots-clés utilisés par vos concurrents

Prenez du recul, et collectez si possible des feedbacks sur vos différents choix.

Pour vous aider à trouver le nom de votre entreprise (et donc par la même occasion votre nom de domaine), des outils existent :

Règle 2 : choisir un NDD facile à mémoriser

Pour une meilleure mémorisation, la taille du nom de domaine compte pour beaucoup. Malheureusement, les noms de domaine aisément reconnaissables avec peu de caractères sont très prisés et donc dans la majorité des cas indisponibles à la vente.
Par exemple, tous les noms de domaines comportant 5 ou 6 caractères sont quasiment tous pris.

Un nom de domaine facile à retenir ne veut pas dire obligatoirement qu’il doit être très court. Si les mots utilisés ont un sens, celui-ci est plus facile à mémoriser. Toutefois, il est conseillé de ne pas dépasser les 30 caractères.

Exemple :

  • jardiner-malin
  • conseilsmarketing
  • marketing-bienveillant
  • elearning-news
  • notre-planete

Vous pouvez aussi utiliser un ou deux mots fantaisistes. Plus difficile à trouver, mais cette recherche peut aboutir sur un nom de domaine prometteur.

Dans tous les cas, privilégiez la simplicité. Les internautes doivent pouvoir le retenir après leur première visite.

À noter : si vous visez des activités à l’international, faites attention que votre nom fantaisiste ne signifie pas quelque chose dans un autre pays (du genre une grossièreté…)

Règle 3 : Choisir un seul NDD pour vos promotions

Il est peut-être tentant de choisir un nom de domaine pour sa promotion online (en ligne) et un autre pour sa promotion offline (hors ligne).
Mais en fonctionnant de la sorte, il y aura une confusion dans l’esprit de vos lecteurs qui ne seront plus lequel utilisé.

Règle 4 : Choisir un NDD représentatif de votre activité

Si vous n’avez pas opté pour un NDD de marque fantaisiste, insérez un ou deux mots les plus représentatifs de votre entreprise, de votre activité.
Ainsi les internautes auront une idée de ce que vous proposez uniquement à la lecture de votre nom de domaine.

Règle 5 : Acheter plusieurs variantes de votre NDD

Outre le fait qu’il faut opter pour un nom de domaine bien à vous, il est important d’acheter le nom de domaine avec plusieurs extensions. Au minimum, prévoyez le .com et le .fr (si vous être français).

Vous pouvez aussi déposer votre nom de domaine avec et sans les tirets d’union (s’ils sont encore disponibles…).De cette manière, vous aurez moins de risque d’être « cybersquatté ».

choisir un nom de domaine

N’achetez pas plusieurs NDD différents pointant sur un
même site pour améliorer son référencement.
Cette stratégie de référencement sera considérée par Google comme du spamdexing (tentative de fraude).

Sur un grand nombre d’extensions, il est possible d’insérer des accents dans le nom de domaine. Si votre nom de domaine en contient, il est aussi conseillé d’acheter les variantes accentuées. Tout comme précédemment (avec ou sans tiret), cela évitera qu’une personne les achète à votre place et vous cause des problèmes.

Pour toutes les variantes de votre nom de domaine, mettez en place une redirection 301 vers le nom de domaine officiel.

Un sous-domaine ou un répertoire pour votre blog ?

Choisir sous domaine ou répertoire

Un sous domaine est une forme d’extension d’un nom de domaine qui précède un nom de domaine. Les sous-domaines servent à scinder un site en plusieurs sections distinctes, avec chacune une adresse bien définie.

Un répertoire est un dossier qui permet de stocker des pages web. Les répertoires servent à scinder le contenu d’un même site web en plusieurs sections.

Exemple :
Avec un sous-domaine : blog.yooteach.com
Avec un répertoire :  yooteach.com/blog/

La question est : faut-il favoriser un répertoire ou un sous-domaine pour l’url d’un blog ? Cette question est légitime, car jusqu’en 2012, un sous-domaine permettait de mettre en place deux sites web bien distincts pouvant évoluer indépendamment de l’un de l’autre.

matt Cutts

Ce n’est plus réellement le cas, comme l’expliquait Matt Cutts : «   les sous-domaines sont considérés comme des zones à part entière d’un même site web et sont équivalents à des répertoires. »

Matt Cutts explique aussi que l’emploi des sous-domaines, sur un site web, n’a plus vraiment d’impact en termes de SEO…

En effet, l’information proposée sera différente de celle de votre site d’entreprise. Cependant, je vous recommande de ne pas opter pour cette solution. L’emploi d’un sous-domaine sur un site web :

  • n’a plus d’impact en termes SEO ;
  • demande le double de travail de référencement (Netlinling) : l’un pour le site principal et l’autre pour le site placé sous un sous-domaine.

Donc pour gagner du temps et produire du contenu interne au site principal, il est préférable d’intégrer votre blog dans un répertoire.

J’espère que cet article vous sera d’une grande utilité pour choisir un nom de domaine parfait pour votre activité.

Encore une fois, son choix est important, car il va :

  • véhiculer les valeurs et le positionnement de votre entreprise ;
  • permettre à vos prospects et clients de vous mémoriser.

Votre nom de domaine est donc un outil de communication crucial pour votre marketing, point de départ de votre ligne éditoriale. Alors « Qui va piano va sano » !

Sources pour creuser le sujet :

Choisir un nom de domaine Parfait : la Méthode expliquée de A à Z…
5 (100%) 11 vote[s]

Ne manquez plus rien !

Devenez Membre Privilégié

de Marketing Bienveillant

Je veux m’inscrire…

Thierry Dubois

Thierry Dubois

Business Partner Bienveillant du consultant freelance, formateur-coach en ligne. Objectif : vous accompagner à valoriser votre expérience et à générer un flux continu de clients qualifiés.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter


Notez cet article

64 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer