L’affiliation marketing, comment ça marche concrètement ?

L’affiliation marketing, comment ça marche concrètement ?

Vous vous sentez bien seul pour promouvoir vos offres sur internet ? Vous auriez bien besoin d’une équipe de commerciaux, mais vous savez que ce n’est pas réaliste ? L’ affiliation marketing est la solution qu’il vous faut pour fédérer des partenaires commerciaux et booster vos ventes de manière exponentielle. Néanmoins, ce levier marketing est souvent méconnu. Avec nos explications concrètes, l’affiliation marketing n’aura plus de secret pour vous !

Le principe de l’affiliation marketing est semblable à un réseau d’apporteurs d’affaires : des partenaires recommandent vos offres à votre place et prennent une commission (un pourcentage) lorsqu’ils vous apportent un client.

Affiliation marketing est un système qui fonctionne à la performance. Tant que vous ne recevez pas de vente ou une action rémunératrice définie, vous ne devez rien à votre partenaire.

Internet n’a donc rien inventé. C’est Jeff Bezos, fondateur d’Amazon, qui a mis en place ce modèle économique pour la première fois sur Internet en 1996. Dès les années 2000, l’affiliation a fait son apparition en France.

Aujourd’hui, l’affiliation marketing est très utilisée par les grandes marques telles que la Fnac, Cdiscount, et dans le secteur des produits numériques (comme la vente d’ebooks).

Beaucoup d’entrepreneurs pensent à tort que l’affiliation est un moyen marketing exclusivement réservé aux géants du Web ou à des secteurs d’activité particuliers. Or il n’en est rien. Tout entrepreneur sur Internet, et ce quel que soit la taille de son entreprise, peut choisir ce levier pour trouver des clients et booster ses ventes.

Quels sont les différents acteurs en affiliation marketing ?

Pour bien assimiler le concept de l’affiliation marketing, voyons dans un premier temps les différents intervenants. Il y en a trois : l’affilié, le vendeur, et l’acheteur.

  • Je suis un affilié.
    J’ai un site web qui attire une audience. Je fais la promotion des formations d’une autre personne – le vendeur – auprès de cette audience et touche une commission sur chaque vente que je lui apporte, soit un % du prix payé par l’acheteur final.
  • Je suis un vendeur qui  propose des formations à mes clients.
    Via une plateforme d’affiliation, je permets à un partenaire – l’affilié – de promouvoir à ma place mon offre sur son site. A chaque vente qu’il m’apporte, je lui reverse une commission.
  • Je suis un acheteur.
    En parcourant le site de l’affilié, je vois qu’il recommande la formation d’une autre personne – le vendeur. Je clique sur le lien fourni et je commande l’offre du vendeur. Sans le savoir, je viens de rapporter de l’argent à l’affilié, qui a pris un % du prix.

Vous, en tant que formateur freelance ou petit organisme de formation, vous êtes avant tout un vendeur. Ainsi, vous pouvez exploiter l’affiliation pour vendre vos offres via des partenaires.

Mais n’oubliez pas que vous pouvez également être vous-mêmes des affiliés et promouvoir des offres de partenaires. Restez ouvert aux opportunités, car cela peut être un complément de revenu non négligeable pour développer votre activité !

marketing bienveillant

Qu’est-ce qu’une plateforme d’affiliation ? A quoi ça sert ?

Chaque affilié est rémunéré en fonction du volume de clientèle qu’il rapporte au vendeur, à l’annonceur. Cependant, quelques questions techniques se posent immédiatement.

  • Comment le vendeur peut-il savoir quel affilié a réalisé telle ou telle vente?
  • Comment un affilié peut-il savoir qu’il a réalisé une vente pour le vendeur?
  • Quand va-t-on considérer qu’une vente est réalisée ?
  • On constate que toutes les parties prenantes ont besoin d’un système qui fournisse un suivi transparent et des informations fiables.

Pour mettre en place ce levier marketing, le vendeur utilise une plateforme d’affiliation. Celle-ci constitue la solution technique lui permettant de piloter les ventes générées par ses affiliés. Le vendeur propose donc à ses affiliés de s’inscrire à son programme d’affiliation.

affiliation

Dans ce contexte, vous comprenez sans doute rapidement qu’en tant que vendeur le choix de votre plateforme d’affiliation a une importance capitale. Elle est en quelque sorte l’intermédiaire de confiance entre les deux parties.

affiliation d'affilae

Je vous recommande fortement la plateforme Affilae, qui selon moi n’a pas d’équivalent en termes de qualité sur le marché.

La commission en affiliation marketing, comment ça marche ?

L’affilié, inscrit au programme d’affiliation du vendeur, se voit attribuer un lien d’affilié, c’est-à-dire un lien personnalisé avec un identifiant unique.

Exemple de lien d’affiliation :
https://www.identifiant-de-l’affilié.siteannonceur.com
https://www.siteannonceur.com?id=identifiant-de-l’affilié

affiliation marketing

Le rôle de l’affilié est de recommander les services du vendeur (annonceur) en envoyant des visiteurs depuis son site web ou depuis un email vers le site web du vendeur.

Lorsqu’un visiteur clique sur le lien de l’affilié, un cookie est placé sur l’ordinateur du visiteur à des fins de suivi. Un clic est comptabilisé pour l’affilié.
Une fois sur le site du vendeur, si le visiteur fait un achat ou toute autre action définie dans le programme d’affiliation, la vente est comptabilisée pour l’affilié.

Tout ce processus est visible dans les statistiques proposées par la plateforme d’affiliation.

cookie affiliation

En général, le vendeur configure son programme d’affiliation sur « le premier clic » ou « le dernier clic« .

Exemple :
Un internaute visite le site de l’affilié A, il clique sur son lien d’affilié, il arrive sur le site du vendeur mais n’achète rien. L’internaute continue sa navigation, il visite ensuite le site d’un affilié B, il clique sur son lien, arrive sur le site du même vendeur, mais cette fois il achète.

Qui reçoit la commission pour cette vente ? L’affilié A ou l’affilié B ?
– Selon la logique du « premier clic », c’est l’affilié A qui reçoit la commission.
– Selon la logique du « dernier clic », c’est l’affilié B qui reçoit la commission.

  • Lors d’un processus de vente, plusieurs scénarii sont possibles, incluant parfois plusieurs affiliés. Pour commissionner de façon juste tous les affiliés ayant contribué au processus de vente, Affilae a mis en place un système unique : le mode « partage » des commissions. Dans ce cas, chaque affilié faisant partie du processus de conversion obtiendra un pourcentage de la commission sur vente.

Un cookie, c’est quoi concrètement ?

Définition

Les cookies sont de petits fichiers textes stockés par le navigateur Web sur le disque dur du visiteur d’un site Web. Ces fichiers servent à enregistrer des informations sur le visiteur ou encore sur son parcours dans le site.

Exemple : lorsque le visiteur revient sur le site, il ne lui est plus nécessaire de taper son nom et son mot de passe pour se faire reconnaître, puisqu’ils sont automatiquement envoyés par le cookie.

marketing d'affiliation

En marketing d’affiliation, le cookie est utilisé pour suivre le lien d’un affilié à partir duquel le visiteur accède au site web du vendeur.
Le cookie permet de savoir « qui vient d’où » en quelque sorte.
Un cookie, étant seulement un fichier texte, ne peut pas :
– contenir de virus ;
– modifier ou effacer quoi que ce soit sur le disque dur de votre ordinateur.

Durée de vie des cookies

Un cookie a une durée de vie limitée, fixée par le concepteur de la plateforme d’affiliation. Cette durée correspond au nombre de jours après qu’un visiteur ait cliqué sur un lien d’affilié.

Généralement, le visiteur n’achète pas immédiatement. Le cookie récupère l’information afin de savoir à qui appartient la visite initiale. De cette manière, le programme d’affiliation identifie à qui il doit verser la commission.

Logiquement, plus la durée de vie du cookie est longue, plus l’affilié a de chance de toucher une commission. La majorité des ventes se faisant dans les 7 jours, sa durée de vie ne doit pas être inférieure à 7 jours.

Cependant, même si la proportion d’internautes qui effacent délibérément leurs cookies est marginale, il ne faut pas perdre de vue que certains internautes suppriment les cookies de leurs ordinateurs.

Protection contre la fraude

Grâce à une technologie unique, le programme d’affiliation Affilae vous protège nativement contre la fraude notamment au cookie-stuffing.

  • Cooking stuffing : procédé qui consiste à générer artificiellement sans le consentement de l’utilisateur un cookie afin de recevoir des commissions d’affiliés illégitimes.

Optimisation

La technologie innovante « Cookie-less & Cross-device » proposée par Affilae, permet que chaque clic soit collecté côté serveur et garantit ainsi une continuité de tracking sans cookie et par adresse IP.

  • En d’autres termes, même si un acheteur supprime les cookies de son ordinateur, et qu’il passe commande auprès d’un vendeur, la commission reviendra à l’affilié qui a amené ce client.

En affiliation marketing, comment un affilié est-il payé ?

Il existe trois modes de rémunération en fonction des objectifs de l’annonceur : le programme à la commission, le programme au profil, le programme au clic.

1. Le programme à la commission (CPA) 

  • Coût Par Acquisition : terme utilisé pour désigner une commission sur le montant d’une vente. Le CPA est le type de rémunération le plus utilisé.

 Commission sur vente

L’internaute est redirigé vers le site du vendeur pour acheter un de ses produits ou services. L’affilié reçoit une commission sur la vente d’un produit. Cette commission peut être un pourcentage sur la vente ou une somme forfaitaire.
C’est ce type de rémunération que nous vous conseillons de mettre en place.

Commission récurrente sur vente

C’est le même principe que précédemment, à la différence que le vendeur propose une offre par abonnement. Par conséquent, l’affilié touche une commission aussi longtemps que le client souscrira à un abonnement. Ce type de rémunération est le plus bénéfique pour l’affilié.

2. Le programme au profil 

  • Coût Par Lead : terme utilisé pour désigner une commission fixe, souvent pour une conversion via un formulaire.

Le CPL représente des commissions au prospect. L’internaute clique sur un lien présent sur le site de l’affilié. Il est envoyé vers le site du vendeur, et remplit une fiche d’inscription. Il devient alors un prospect du vendeur. L’affilié reçoit une commission lorsque le prospect est identifié et qualifié.

Ainsi, si le vendeur recherche des prospects du type « homme de 40 à 60 ans » et que l’affilié lui apporte uniquement des « femmes de 30 à 45 ans », il n’obtiendra aucune commission. De plus, le formulaire doit être correctement rempli par le prospect pour être comptabilisé.

Il n’est donc pas simple d’attirer des personnes qui correspondent exactement à ce que le vendeur recherche. La commission proposée est basse (moins d’une dizaine d’euros la conversion).

3. Le programme au clic (CPC)

  • Coût Par Clic : terme utilisé pour désigner une commission versée lorsqu’un simple clic a été comptabilisé.

C’est une méthode de monétisation peu utilisée par les vendeurs, et pratiquée surtout par les moteurs de recherche comme Google AdWords. L’internaute clique sur un lien présent sur le site de l’affilié et se transforme alors en client potentiel pour le vendeur. L’affilié reçoit une commission sur chaque clic généré.

Comment réussir en affiliation ?

Lorsque l’on pense « affiliation », on pense de suite à « comment gagner de l’argent avec son blog ».
En fait, est-ce que vous positionner en tant qu’affilié ou en tant qu’annonceur. Comme nous l’avons vu, ce n’est pas du tout la même chose.
D’un côté, vous faites la promotion de produits et services d’annonceurs sur votre site internet. Et de l’autre, vous êtes le marchand en proposant votre propre programme d’affiliation.

⇒ Je suis un affilié

Les blogueurs réussissent bien mieux

Il y a environ 10 ans, il était encore possible de bien se rémunérer avec l’affiliation. Il fallait juste mettre en place un tunnel de vente (squeze-page, cadeau, séquence d’emails) et en faire la promotion via Google Adwords.

Aujourd’hui, ce n’est plus possible où tout du moins bien plus difficile. Pour devenir un affilié performant, avoir un blog est devenu nécessaire.

De cette manière, vous apportez, dans un premier temps, à vos lecteurs de l’information utile, un contenu unique. Donc au lieu de faire de la promotion en direct, vous apportez un complément de valeur, votre valeur ajoutée, votre expérience sur le produit ou service des annonceurs.

Choisir de bons programmes est la clé.

En marque blanche ou non, des plateformes d affiliation ce n’est pas ce qui manque…
Toutefois, vous devez proposer sur votre blog uniquement des programmes d’affiliation en adéquation avec votre thématique.

  • Plus votre thématique sera large, plus vous aurez de nombreux choix de produits d’affiliation à proposer à vos lecteurs. Mais les conversions seront faibles !
  • Plus votre thématique sera spécifique (donc un blog de « niche » avec une ligne éditoriale spécifique), plus le taux de conversion sera élevé.

L’affilié est un conseiller et non un vendeur

Il ne vous servira à rien de mettre des liens d’affiliation à tout va sur votre blog. Ce n’est pas de cette manière que vous arriverez à bien le monétiser.

Chacun de vos liens d’affiliés doit être :

  • inséré dans des contenus de qualité apportant une réelle valeur au lecteur ;
  • transparent pour le lecteur. Donc, annoncer à votre lecteur que c’est un lien d’affiliation (en changeant la couleur du lien par exemple). Et l’indiquer dans vos CGU.

Au lieu d’essayer de vendre une multitude de produits d’affiliation sur votre blog ou sur les réseaux sociaux, je vous conseille vivement de choisir des programmes d’affiliation susceptibles d’intéresser vos lecteurs et surtout que vous aimez (et donc tester).

Votre rôle est d’être un bon conseillé et non un vendeur qui veut uniquement rentabiliser son blog. C’est tout simplement une question d’éthique. Vous devez être convaincu par la qualité de tous les produits d’affiliation que vous conseillez !

valoriser son savoir

Vous avez compris. C’est un peu plus compliqué que d’ouvrir un compte affilié et attendre les paiements. Non, vos rémunérations seront étroitement liées à votre stratégie de promotion.

Pour en savoir plus je vous conseille de poursuivre votre lecture : Gagnez de l’argent avec l’affiliation – Mythes et réalités

⇒ Je suis un marchand, un annonceur

L’affilié qui réussit commence par créer sa propre « marque »

À mon sens, votre intérêt est de commencer par vendre vos propres produits ou services. Ce qui est logique. Vos lecteurs recherchent avant tout un produit et/ou service du blogueur, de la personne qui l’a aidé. Et non les produits des autres…

Autrement dit, avant de réussir en affiliation, il faut obtenir la confiance de ces lecteurs afin qu’ils choisissent vos liens d’affiliation plutôt que celui des autres « marchands ».

On gagne toujours bien plus d’argent en étant affilieur qu’affilié. Non ?
C’est donc le côté « annonceurs » qui doit vous interpeller…

Boostez vos ventes grâce à l’affiliation

Vous l’avez vu, l’affiliation marketing demande d’assimiler un certain nombre de notions avant de débuter. N’hésitez-pas à faire ce travail et à proposer votre programme d’affiliation à vos partenaires.

Je vous conseille de :

  • choisir une plateforme d’affiliation fiable, en particulier Affilae ;
  • proposer un programme par acquisition (CPA) à vos affiliés ;
  • ne pas hésiter à être relativement généreux sur les taux de commission, au moins à 15% ;
  • fournir un kit publicitaire à vos partenaires : Bannières, liens texte, kit « emails », etc.
  • gérer votre propre réseau d’affilié . Et ainsi pouvoir entretenir une relation avec vos affiliés, en particulier les plus performants et les influenceurs ;
  • préférer les affiliés avec une audience et une crédibilité compatible avec votre clientèle cible et votre image de marque.

En définitive, l’affiliation marketing est le moyen le plus simple et le plus efficace pour une petite structure comme la vôtre de multiplier sa force de frappe commerciale.

Qu’en pensez-vous ? Après la lecture de cet article, envisagez-vous d’exploiter ce levier marketing ?

Ne manquez plus rien !

Devenez Membre Privilégié

de Marketing Bienveillant

Je veux m’inscrire…

Thierry Dubois

Thierry Dubois

Business Partner Bienveillant du consultant freelance, formateur-coach en ligne. Objectif : vous accompagner à valoriser votre expérience et à générer un flux continu de clients qualifiés.

Cet article a 14 commentaires

  1. brigitte moranci

    bonjour
    personnellement j ai teste sans succes ou presque l affiliation sur 1tpe
    Le gros souci est la marche a suivre, les strategies a adopter, car les produits il y en a a la pelle!!!! affilae? je vais tester 🙂

    [Pas de lien vers des produits d’affiliation. Merci]

  2. Bonjour et merci Thierry pour cet article sur le marketing d’affiliation qui donne du sens à cette expression compliqué en apparence.

    1. Thierry Dubois

      Merci. L’affiliation marketing n’est en définitive, pas si simple…

  3. Sébastien

    L’important c’est de trouver le sujet, la thématique qu’on souhaite échanger et trouver le produit ou service en affiliation qui s’aligne avec la thématique choisie. C’est bien plus efficace en y gardant ainsi le focus …

    1. Thierry Dubois

      Tout à fait. Il est nettement préférable de se focaliser sur une seule thématique.

  4. Merci pour ce post Thierry, tout est claire et assimilable pour tous les interpreneurs. j’ai une préoccupation, si notre client recherche en ligne et achète hors ligne (ROPO), comment on s’en sort?

    1. Thierry Dubois

      Bonjour Celestin,
      C’est le problème quand l’affilieur propose aussi ces produits dans un point de vente physique.
      Dans ce cas, l’affilié ne peut pas toucher de commission…

  5. Petitdemange

    Merci pour cet article
    Je suis novice
    Je commence seuleument maintenant à lire vis email.
    Cela me semble un monde tellement enorme mais Bon, step by step
    Béatrice

    1. Thierry Dubois

      Non pas de panique. Quelques aspects techniques à comprendre via cet article. Pour le reste ça va aller 😉

  6. Max

    Bonjour,

    Tout d’abord merci pour votre article il est clair et très compréhensible ce qui n’est pas le cas de tous sur le sujet.
    Je souhaiterais savoir ce qui ce passe niveau fiscalité après rémunération.
    Doit-on avoir une entreprise, nous devons déclarer ce revenu si oui comment ?

    Je vous remercie de votre lecture

    Max

    1. Thierry Dubois

      Bonjour Max,
      On peut toucher des revenus d’affiliation tout en étant un particulier du moment que c’est irrégulier
      et des petites sommes. Moins de 500 euros / an. A confirmer je ne suis pas juriste…
      A déclarer donc : https://www.impots.gouv.fr/portail/particulier

      Sinon, chaque euros gagné doit être déclaré. Et il faut un statut juridique…

  7. matthieu

    Bonjour, je souhaite faire suite au commentaire de Max, si les sommes gagnées en affiliation sont supérieur à 500 euros par an, ou même par mois, vers quelle statut juridique opter pour être dans les clous et pouvoir exercer sans stress / barrière ? L’affiliation c’est bien, ça peut bien payer mais faut t-il encore savoir déclarer ses revenues correctement…. Nous sommes vendeurs, ou nous sommes conseillé… BNC particulier.. BNC pro…. BC… autre(s) que choisir ..?
    Et qu’en est t-il des programmes d’affiliation où nous devons pas représenter l’entreprise..?
    Merci pour votre réponse 🙂

    1. Thierry Dubois

      Bonjour Matthieu,
      Attention, concernant les 500 euros/an. C’est un seuil de tolérance. Pour des ventes non régulières.
      Si vous faites de l’affiliation marketing ou autres, vous DEVEZ AVOIR un statut juridique.
      La micro-entreprise étant bien adaptée. CA ne dépassant pas les 35000 euros de CA.
      C’est comme une prestation de service : BNC

      En affiliation, ce n’est pas vous le vendeur. Vous conseillez un produit ou un service d’une entreprise.
      Vous êtes obligatoirement un intermédiaire, un « apporteur d’affaires » si vous préférez.

  8. SAID

    Bonjour et je suis devenu lecteur de vos articles il y a quelques semaines, j’ai trouvé que vos articles sont très intéressants et je vous remercie infiniment.

Laisser un commentaire