Stratégie de Netlinking : tout savoir pour obtenir de bons backlinks

Stratégie de Netlinking : tout savoir pour obtenir de bons backlinks

Le Netlinking est l’un des critères importants d’une stratégie SEO. En créant des liens externes, vous allez améliorer votre positionnement sur Google et les autres moteurs de recherche.

Nous sommes tous conscients qu’il faut travailler et optimiser sa stratégie de netlinking pour améliorer son référencement naturel. Mais pour obtenir ces fameux backlinks naturels, ce n’est pas aussi simple quoi qu’on en dise.  

Module 2 > Étape 5 pour améliorer son référencement naturel : Comment réussir sa stratégie de netlinking

Qu’est-ce que le Netlinking ?

Principe

Comme nous l’avons vu, un moteur de recherche va positionner votre site web selon trois types de paramètres :  « on page », « on site », « off site ».

Chacun de ces 3 paramètres devra être optimisé pour améliorer l’expérience utilisateur, et donc obtenir une interaction poussée avec l’utilisateur.

Composantes d'une stratégie SEO
Le netlinking est l’une des composantes d’une stratégie SEO

Le netlinking a un rôle déterminant dans le positionnement de vos pages web. Ce facteur a une place prédominante dans l’algorithme de Google.

Une stratégie de netlinking consiste à obtenir :

  • un maximum de backlinks pour leur rôle SEO ( Linkbuilding ) ;
  • un maximum de liens vraiment naturels ( Linkbaiting )

Beaucoup pensent que la netlinking est la clé du succès pour obtenir un bon référencement naturel. En définitive, ce qu’il faut savoir c’est qu’il est inutile d’aller à la pêche aux liens si les facteurs « on page », « on site » ne sont pas optimisés. Il faut faire les choses dans l’ordre, comme le montre la pyramide ci-dessus.

Néanmoins, ce qui fera la différence entre deux sites optimisés est le netlinking. Car c’est la partie la plus longue et la plus difficile à réaliser. En clair, plus on parle de votre site, plus votre site mérite d’être bien classé. Plus les sites qui parlent de vous sont importants, plus votre site sera considéré comme intéressant.

Le netlinking regroupe deux catégories bien distinctes :

1) Le linking White Hat qui concerne :

  • le linkbaiting (liens spontanés)
  • Les échanges de liens
  • Les annuaires
  • Les commentaires postés sur les blogs, les forums, les réseaux sociaux

Votre travail sera donc de créer des backlinks afin d’augmenter la popularité de vos pages web. Cependant, il faut savoir que tous les backlinks n’ont pas la même importance aux yeux de Google. Il va falloir que Google les juge comme « naturels »…

Pour réussir vos campagnes de netlinking, il faudra donc varier vos liens en utilisant les quatre techniques citées ci-dessus, tout en privilégiant les backlinks de qualité.

2) Le linking Black Hat qui concerne :

  • Le spamdexing : toutes les actions possibles pour essayer de tromper l’algorithme de Google.
  • Le cloaking : une page web « cloakée » est une page dont il existe deux versions (une destinée aux robots des moteurs de recherche et une destinée à l’internaute)
  • Les paid links : achat de liens

Certains référenceurs reconnus vous expliqueront qu’il faut savoir prendre des risques, faire appel aux techniques Black Hat pour se hisser aux meilleurs places. Je vous dirais pourquoi pas si vous avez d’excellentes compétences en SEO et que vous êtes capable de vous en sortir face à une pénalité Google.

Bref, je ne vous ne conseille pas de vouloir faire le petit malin… Google aura toujours le dernier mot.

achats de liens
Achat de liens ?

L’unique technique Black Hat que vous pouvez utiliser est l’achat de liens. Mais attention, il faut être certain que Google ne détecte pas vos liens comme du spamdexing. Il est donc important de bien choisir vos prestataires…

Si après une demande d’échange de liens, la personne vous fait une proposition payante, pourquoi pas… À voir au cas par cas… Mais surtout, oubliez les sites web qui proposent ouvertement sur le Web ce type de service.

3 critères importants pour réussir sa stratégie de netlinking

Avant de vous lancer dans des campagnes de netlinkling, portez votre attention sur ces trois aspects :

1 – Des backlinks variés

Vos backlinks devront provenir de plusieurs types de sites web :

  • De la même thématique que la vôtre ou non
  • À forte notoriété ou non
  • Blog, site d’entreprise, annuaires, réseaux sociaux, forums

Vos backlinks devront être placés à différents endroits d’une page web

  • Dans le contenu éditorial, footer, sidebar
  • Sur des pages de type « Partenaires » (série de liens)

Vos backlinks devront être surtout en « follow »

Par défaut, un lien est « follow ». C’est-à-dire que Googlebot (ou autres robots) suit bien le lien pour aller sur la page. Mais, il est possible d’ajouter au lien un attribut « nofollow » pour indiquer à Google qu’il ne faut pas suivre le lien.  

Liens nofollow
Nofollow = pas de suivi du lien

Vous comprenez donc que les liens « nofollow » apportent un poids SEO très faible. Cependant les liens en nofollow ne sont pas à négliger, même s’ils n’améliorent pas directement votre référencement. Par exemple (ce n’est pas officiel, mais je le pense), si le lien provient d’un site populaire, celui-ci augmentera la confiance que Google a en votre site.

Vos backlinks devront aussi être de type varié :

  • des liens non réciproques, réciproques ou encore triangulaires
  • des liens sur les réseaux sociaux
  • des commentaires ou encore des signatures sur les forums

Vos backlinks doivent pointer vers :

  • Votre page d’accueil
  • vers de nombreuses pages (articles) de votre site web
marketing bienveillant

L’erreur à ne pas commettre est de ne pas travailler son netlinking uniquement (ou trop majoritairement) pour la page d’accueil.

2 – Les libellés des backlinks

La encore, il faut varier au maximum les libellés des liens, en incluant :

  • exactement votre requête principale, expression-clé à laquelle votre page web est optimisée ;
  • un ou plusieurs mots-clés relatifs à votre requête principale ;
  • des synonymes à votre expression-clé principale ;
  • votre nom, prénom ou encore le nom de votre site web ;
  • des expressions du type : en savoir Plus, suivant…
marketing bienveillant

Il est important de savoir qu’il ne faut pas qu’une page web reçoive trop de liens ayant le même intitulé (anchor text). Variez, variez, il est là le « secret ».

3 – La vitesse d’acquisition des backlinks

Google détecte très bien le rythme à laquelle vous obtenez de nouveaux liens. De ce fait, vous devez impérativement les obtenir progressivement. Il ne sert à rien de vouloir aller plus vite que la musique…

marketing bienveillant

Par exemple, si vous êtes séduit par une offre du type «votre site web sur 1000 annuaires  pour 10€ », vous risquez fortement d’être pénalisé sévèrement par Google.

Bien entendu, l’idéal pour réussir son netlinking est d’obtenir des backlinks :

  • naturel : obtenu par des webmasters qui vous recommandent sans lien retour, car ils ont aimé votre contenu ;
  • follow : placé sur une page qui va transmettre une part de son ranking ;
  • dans le contenu utile de la page web ;
  • d’un site web faisant autorité dans votre thématique.

Néanmoins, sachez que tout lien est bon à prendre du moment qu’il reste naturel aux yeux de Google.

expert en stratégie SEO
Olivier Duffez

« Mais il faut bien comprendre que plus vous vous écartez de ce lien idéal, moins il faudra l’optimiser, notamment au niveau de l’anchor text, sinon vous donnez trop d’indices à Google que le lien est artificiel. »

En savoir Plus : Techniques de netlinking

Retenez
  • Obtenir des liens à partir d’un groupe de domaines variés est extrêmement important pour le référencement 
  • augmenter le nombre de liens vers votre site peut améliorer le classement d’autres pages de votre site.
  • Rédiger un contenu complet et détaillé peut vous aider à mieux vous positionner dans Google.
  • Les pages avec plus de backlinks tendent à se classer plus haut que les pages avec moins de backlinks.
  • Il vaut généralement mieux obtenir un seul lien d’une page faisant autorité que 100 liens provenant de 100 pages de qualité médiocre.

Source : Backlinko

ET, avant de lancer une campagne de netlinking, il est important que votre site web soit techniquement bien préparé. Comme par exemple :

Prêt(e) ? Voyons maintenant comment obtenir ces fameux backlinks pour réussir votre stratégie de netlinking.

Créer des liens dans des annuaires de qualité

Comment obtenir vos premiers liens entrants ?

À l’étape précédente de cette méthodologie, vous avez indexé votre nouveau site web. Avant de penser à organiser des campagnes de netlinking tout le long de l’année, il est important dès la mise en ligne de votre site d’obtenir des liens entrants.

Vous avez deux possibilités pour obtenir vos premiers liens :

  • Si vous avez un autre site web ou un partenaire, je vous recommande de faire un ou plusieurs liens vers votre nouveau site &blog.
  • Si vous n’avez pas un autre site, la méthode la plus simple est d’inscrire manuellement votre site web sur les annuaires.

Les annuaires sont à utiliser uniquement pour amorcer la pompe. La quantité de backlink n’est pas le critère à privilégier sur ce type de support.

Dans le passé, il était possible de travailler son netlinking en indexant son site sur de nombreux annuaires. Cette stratégie ne marche plus du tout… Maintenant, les annuaires sont surtout intéressants pour équilibrer son netlinking. À mon sens, l’inscription de votre site web sur une dizaine d’annuaires suffit amplement…

Référencement SEO automatique

N’utilisez pas des outils de référencement automatique pour deux raisons :
– En obtenant rapidement de nombreux backlings, vous risquez d’être pénalisé par l’algorithme de Google.
– Votre site web sera souvent indexé dans une mauvaise rubrique ou dans des annuaires douteux…

Comment choisir un annuaire pour améliorer votre netlinking ?

Comme toujours dans le référencement naturel, la qualité passe avant la quantité ! Votre intérêt est donc de trouver des annuaires qui vous permettront de créer de bons backlinks.

Voici les critères importants à prendre en compte pour bien choisir vos annuaires :

  • L’annuaire doit être à validation manuelle.
    Comme je vous le disais, oubliez le référencement automatique.
  • L’annuaire ne doit pas exiger de lien retour.
    Imposer un lien retour revient à faire un échange de liens entre deux sites…
  • Votre lien dans l’annuaire doit être « follow », suivi par Google.
    Pour le savoir, utilisez l’extension Chrome « NoFollow Simple » ou « seo quake » 
  • L’annuaire doit être mis à jour régulièrement.
    Il faut donc vérifier la date des derniers sites ajoutés.
  • L’annuaire doit vous proposer une page dédiée pour votre site web
    Les annuaires qui vont présenter votre lien sur une page qui comporte une multitude de liens ont bien moins d’intérêts.
  • L’annuaire doit être indexé depuis plusieurs années et avoir un TrustFlow > 20
    C’est un gage de confiance pour Google.
  • L’annuaire doit vous proposer une catégorie ou une sous-catégorie proche de votre thématique.
    Évitez d’indexer votre site sur une thématique qui n’a rien à voir avec ce que vous faites.

3 règles à respecter pour éviter que Google pénalise votre site web

je vous conseille de :

  • Inscrire votre site dans une seule catégorie

Même si l’annuaire peut vous permettre d’indexer votre site dans plusieurs catégories, évitez. Choisissez soigneusement la rubrique dans laquelle vous allez insérer votre demande de soumission et par la suite, vérifiez si la soumission a bien été effectuée.

  • Rédiger une description unique pour chaque annuaire

Chacune de vos descriptions doit présenter un texte unique. C’est très important, car Google a horreur du contenu dupliqué. Pour chaque annuaire, faites une description bien rédigée et insérez les mots-clés liés à votre domaine d’activité.

  • Ne pas optimiser l’ancre du lien.

Même si l’annuaire vous offre la possibilité de faire un lien avec une ancre optimisée, je ne vous le conseille pas. Préférez des libellés sans mot-clé du genre : « voir mon site », « Cliquez Ici pour visiter mon blog ». Sur le long terme, ce sera bien plus efficace.

Les types d’annuaires

L’annuaire généraliste

L’annuaire généraliste est le plus répandu et comme son nom l’indique, il aborde de nombreuses thématiques. Même si son efficacité est faible, il est toujours intéressant de les utiliser pour booster son netlinking.

Le souci, c’est que les fiches de beaucoup d’annuaires ne sont jamais (ou plus) indexées par les moteurs de recherche.
Note : pour le savoir, utilisez l’opérateur de recherche site: « url » 

Voici une liste d’annuaires qui respecte en grande majorité les critères énoncés précédemment :

Si vous en connaissez d’autres, n’hésitez pas à nous les partager en commentaire…

Les annuaires thématiques

Vous vous en doutez. Si vous arrivez à dénicher des annuaires sur votre thématique précise, ce sera bien plus efficace pour votre netlinking.

Pour se faire, faites une recherche sur Google de cette manière :
Votre thématique + « proposer un site »
Votre-thématique + « annuaire »

N’oubliez pas de vérifier si la majorité des critères vus précédemment sont respectés, car peu d’annuaires thématiques sont de qualité et encore actifs.

Les annuaires locaux

Si votre entreprise a un champ d’action local, il est intéressant pour vous de vous inscrire sur ce type d’annuaires géo-localisés. Malheureusement, il vous sera difficile d’en trouver proposant des liens « follow »…

Pour les trouver, faites une recherche sur Google de cette manière :
ville + « soumettre mon site »
Ville + « annuaire »

C'est à vous...
La soumission dans des annuaires est chronophage et présente un intérêt SEO limité.
Cherchez et inscrivez votre site dans 5 annuaires, voire 10… Ne perdez pas trop de temps avec cette technique de netlinking.

Faire des échanges de liens  

C’est quoi un échange de liens ?

Un échange de liens est une technique de netlinking qui consiste à demander à un webmaster (ou un blogueur) d’insérer un lien sortant de votre site sur son site à la condition que vous fassiez de même pour lui.

Il existe deux types d’échange de liens.

Échange réciproque

L’échange de lien réciproque consiste à  « je mets un lien vers un article d’un partenaire et ce partenaire met un lien vers un de mes articles ». Il est à mon sens préférable que l’échange ne se fasse pas entre deux articles même si Google n’est pas dupe.

Echange de lien réciproque
Echange de lien réciproque

Échange triangulaire 

 L’échange de lien triangulaire consiste « mon site A reçoit un lien d’un site partenaire, mon site B émet un lien vers le site partenaire ».

Cette technique est plus efficace que la première, car elle a l’avantage de rendre les liens plus naturels pour Google. Néanmoins, il faut savoir que Google repère très bien ce type de pratique et favorise, bien entendu, les liens 100% naturels (donc unilatéraux).

échanges de liens triangulaires
Echange de liens triangulaire

Pour éviter que Google repère ce type d’échange, il faudrait que :

  • les sites A et B ne soient pas enregistrés par la même personne (Whois et nom de domaine) ;
  • le site A ne fasse aucun lien vers le site B. et vice versa…

Concrètement, comment procéder à un échange de liens ?

En fait, lorsqu’on débute, peu de webmasters seront réceptifs à votre proposition d’échange de liens, car ils vont regarder votre TrustFlow ou votre Trust Score de votre site web. Comme votre site vient d’être indexé, il est bien évident que votre note de 0 ne va pas l’emballer même si votre article est remarquable…

C’est technique de netlinking n’est donc pas si simple à mettre en place. Au départ, vous n’aurez pas d’autres choix que de choisir vos partenaires (les sites que vous appréciez et en rapport à votre activité) et d’insérer, sans contrepartie, dans vos articles des liens vers les sites « partenaires ».

En d’autres termes, vous devrez procéder par étapes :

  1. la première étape est de penser à vos visiteurs en leur proposant des ressources complémentaires pertinentes pour chaque article que vous publierez.
  2. Après publication de votre article, contactez par email le « partenaire » pour lui présenter votre article. Et lui demander s’il est possible de le partager à son réseau.
  3. Si celui-ci vous répond et a accepté de relayer votre article sur les réseaux sociaux alors vous augmentez grandement vos chances qu’il accepte à l’avenir votre échange de lien ou une autre proposition…

Ainsi, plusieurs semaines après publication de votre article, vous pouvez recontacter votre partenaire avec un message de ce type :

Bonjour [Prénom],
Comment vas-tu ?
Je viens de lire un de tes articles que j’ai trouvé très intéressant : [L’URL]
En le lisant, j’ai pensé à un article que j’ai rédigé sur mon blog traitant du même sujet : [Votre URL]
Il me semble qu’il serait une ressource complémentaire intéressante à rajouter dans ton article. 
Qu’en penses-tu ? N’hésitez pas à me faire parvenir tes remarques.
Bien à toi 

P.S.
Pour info, ton blog est cité [n] fois sur le mien, car je trouve que c’est une source d’inspiration pour mes lecteurs.
[URL de ou des articles]

Lorsque votre blog sera intéressant pour vos futurs partenaires, vous aurez la possibilité de faire une demande d’échange de liens en direct sans passer par toutes ces étapes. Mais pas avant…

Les échanges de liens : quel impact pour votre stratégie SEO ?

Certains pensent que les échanges de liens ne servent plus à rien dans une campagne de netlinking, car Google les juge comme « artificiels ». Dans un sens, ce n’est pas faux, car Google repère très bien les liens réciproques ou triangulaires. Mais ce n’est pas pour autant qu’il n’en tient pas compte pour améliorer le positionnement d’une page web.

Le nombre de backlinks obtenu d’un site web est un élément de mesure important aux yeux de Google. Obtenir des backlinks de qualité reste un signe que le contenu doit être intéressant puisque des webmasters s’y réfèrent et le partagent.

Bien entendu, un échange de liens bien mené doit respecter certaines règles afin de ne pas être pénalisé par Google :

  • Ne faites pas que des liens réciproques

Pour un article, créer un échange de liens réciproque suffit. Mettez d’autres liens sortants dans votre article sans rien attendre en échange.
Si vous avez la possibilité, pensez aussi aux échanges triangulaires et surtout aux liens unilatéraux.

  • Faites des échanges de liens dans un contexte cohérent

Vous devez choisir des sites web qui ont un contenu en adéquation avec le vôtre. Les deux contenus reliés doivent impérativement être complémentaires.

  • Faites des échanges de liens dans le temps

Prenez votre temps. C’est une des raisons pour laquelle, il ne faut pas recourir au référencement automatique sur des centaines d’annuaires demandant un lien retour…

  • Faites des échanges de liens pas avec n’importe quel site.

Vérifiez la qualité du site. La qualité d’un site n’a pas obligatoirement un Trust Flow ou un Trust Score élevé.
Et puis personnellement, je préfère faire un échange de liens avec un site non populaire qui présente un meilleur contenu qu’un site populaire. Mettez en valeur les sites qui ont un contenu intéressant à vos yeux et pour vos lecteurs.

  • Évitez les échanges de liens dans le footer ou la sidebar

Avec un ou deux partenaires, vous pouvez faire des échanges de liens dans le footer ou la sidebar. Mais pas plus. Les liens doivent être dans le contenu utile de la page.

  • Évitez les pages partenaires

La page partenaire est une pratique artificielle pour Google.
Si un partenaire vous propose de mettre un lien vers votre site web sur sa page partenaire (donc avec d’autres liens), demandez-lui de mettre un lien vers une autre page de son site dédié uniquement pour vous. Ainsi vous aurez la possibilité de produire un contenu spécifique à votre entreprise. Bien meilleur pour votre netlinking…

  • Suivez vos liens

Durant toute votre campagne de netlinking, il est important de suivre leur valider dans le temps. Il faut vous assurer que vos liens partenaires sont encore valides (cliquable et en « follow »).  Idem de votre côté, vos pages web doivent être toujours accessibles.

Comme je vous le disais, Google n’est pas dupe. Pour lui, la réciprocité reste un arrangement entre partenaires. Il ne faut donc pas s’attendre à un miracle. Bien entendu, il est nettement préférable d’obtenir des liens unilatéraux. Mais en pratique (même si c’est possible), peu de blogueurs auront envie de parler de votre site sans aucune contrepartie.

L’échange de liens reste donc un procédé à utiliser pour améliorer son netlinkling tout en faisant bien attention aux règles citées précédemment.

Comment vérifier la qualité d’un site pour faire un échange de liens ?

Pour vérifier rapidement la qualité d’un site, j’utilise l’extension Chrome Seoquake de Semrush. Mais vous pouvez aussi utiliser l’extension de Majectic SEO.

Après l’installation, saisissez le nom du site dans Google. Exemple pour mon blog :

qualité d'un site : stratégie de netlinking
Vérification de la qualité d’un site web

DS : Domain Score qui renseigne sur la quantité des backlinks
TS : Trust Score qui renseigne sur le niveau de confiance d’un domaine (c’est-à-dire sur la qualité des backlinks qui pointent vers lui).

La valeur du Trust Score d’un bon site doit être proche (ou supérieur) de celle du Domain Score. Plus le rapport DS/TS est faible, plus le site est de confiance.
En d’autres termes, il est préférable de faire un lien avec un site qui a un rapport de 10/10 plutôt qu’un site avec un rapport 30(quantité) /10(qualité).

La deuxième chose à faire est de savoir si la page qui va réceptionner votre lien est bien positionnée sur Google pour une expression-clé que vous visez. Si la page apparaît dans les 10 premiers résultats, même si le site a un faible Trust Score, l’échange de liens sera très intéressant pour votre netlinking.

Vous l’avez compris. Ne focalisez pas vos échanges de liens uniquement avec des sites populaires….

C'est à vous...
Pour chaque article publié sur votre blog,

  • ajoutez plusieurs ressources complémentaires pour vos lecteurs ;
  • contactez un ou plusieurs futurs partenaires pour obtenir un échange de lien.

Utiliser le netlinking gratuit

Comme nous avons vu en début d’article pour obtenir des liens, nous avons : les commentaires postés sur les blogs, les forums et les réseaux sociaux.

Les commentaires postés sur les blogs

Beaucoup pensent que les commentaires postés sur des blogs ne servent à rien, car les liens sont en nofollow. Il est vrai qu’une stratégie liée aux commentaires dans une campagnes de netlinking ne vous apportera que peu de résultats en terme SEO.

Néanmoins, si vous êtes actif sur certains blogs de votre thématique ou si vos commentaires sont pertinents, cela vous permettra :

  • d’obtenir du trafic qualifié (même s’il est faible)
  • de vous faire remarquer et entrer en relation avec les blogueurs !

Passer une dizaine de minutes par jour ou tous les deux jours à écrire un commentaire sur un blog ne sera donc pas du temps perdu. Un blogueur qui appréciera votre contribution sur son site se fera un plaisir de vous offrir à l’avenir un lien naturel vers votre site (linkbaiting : la méthode la plus naturel pour faire du lien !)

Les forums

Un forum est avant tout un véritable lieu d’échange, où les personnes peuvent dialoguer entre elles sur un thème donné. Gardez à l’esprit qu’un forum n’est pas un espace publicitaire ou un lieu pour placer ces liens à tout va. 

Forum pour netlinking

En participant à un ou plusieurs forums de votre thématique, vous obtiendrez de nouvelles relations qui partagent vos centres d’intérêt. C’est donc un moyen supplémentaire pour construire votre e-réputation.

Il est important de bien choisir ses forums pour acquérir un trafic ciblé vers son site Internet.

Votre sélection doit se porter uniquement sur des forums ayant de nombreux membres actifs. Si la dernière discussion date de l’année dernière, évitez tout simplement ce forum.

Pour trouver des forums, faites une recherche par mots-clés : « forum » + « thématique »

Avant de les choisir, prendre le temps de lire un minimum de 10 sujets de discussion.

Privilégiez les forums qui :

  • qui autorisent les liens cliquables dans les messages
  • qui autorisent de mettre une signature cliquable.
  • spécialisés aux forums généralistes
  • populaires ( plus de 1000 inscrits et au moins 5 à 10 nouveaux messages par jour)

Le Hic avec les forums, c’est que tous les liens postés sont en nofollow à par ceux provenant de votre page profil (dans la majorité des cas).

Remplissez soigneusement votre page profil

C’est la première chose à faire avant de poster un message sur un forum. Remplir sa page profil et ouvrir un post pour se présenter. Sur votre page profil, vous aurez à choisir :

  • Un pseudonyme
    Celui-ci permettra aux visiteurs du forum de vous identifier. N’utilisez pas votre prénom. Personne ne se souviendra de toto67. Utilisez votre marque pour véhiculer le nom de votre entreprise.
  • Un avatar
    Choisissez un logo plutôt que votre photo pour créer une identité visuelle.
  • Une description
    Dans votre description, insérez un ou plusieurs mots-clés relatifs à votre activité

Rédigez votre signature

Une signature sur Internet, ce sont quelques lignes qui vont être incluses automatiquement à la fin de chacun de vos posts (vos messages). En d’autres termes, c’est votre signature qui sera la passerelle entre le message que vous avez posté et le lien vers votre site Internet. Attention ! Ne mettez jamais plus d’un lien dans votre signature.

Rédigez des messages de qualité

C’est comme sur les réseaux sociaux. Plus vous aurez publié du contenu de valeur et plus vous aurez d’amis, plus vous améliorerez votre e-réputation.

Donc, avant de poster un message, relisez-vous et assurez-vous en vous questionnant que :

  • Votre message offre une information sérieuse et fiable ;
  • Votre message ne risque pas d’être mal interprété (votre e-réputation en dépend) ;
  • Votre message est bien lisible et compréhensible par tous (phrases courtes, paragraphes, sans jargon technique…) ;
  • Votre message est poli et respectueux (bonjour, bonne journée…).

Pour le SEO, quel intérêt ?

L’objectif de cette stratégie de netlinking est d’avoir rédigé un maximum de publications pour obtenir des liens internes pointant vers votre page profil. Ce qui aura pour effet d’améliorer l’autorité de votre page profil.

Ceci étant dit, l’intérêt SEO sera faible. Mis à part que vous obtiendrez un peu de trafic et la confiance de certains membres du forum (encore un moyen pour obtenir par la suite des backlinks naturels).

Les réseaux sociaux

Indirectement, les réseaux sociaux vont améliorer le référencement de votre site Internet, même si les liens obtenus seront en nofollow.

Pour tirer profit de l’autorité des réseaux sociaux et miser sur le partage, il faut :

  • relayer vos articles sur vos différents réseaux sociaux tels que facebook, Linkedin ;
  • placer sur la page de chaque article des boutons de partages.

Plus vous aurez de partages, plus vous obtiendrez de liens, plus Google comprendra, d’une manière ou d’une autre, que votre contenu intéresse votre audience.

Réseaux sociaux pour le SEO
Nombre de commentaires par article = indicateur de performance

Le nombre de partages que vous obtiendrez sur un article est un indicateur de performance. Pour ma part, je juge la réussite de chacun de mes articles avec l’échelle présentée ci-dessus.
Si je ne reçois pas un minimum de 20 partages, je considère que mon article n’apporte pas assez de valeur à mes lecteurs. N’est-ce pas là le véritable objectif d’un blog réussi ?
C’est à vous de choisir votre échelle de « valeur » et d’améliorer vos articles en fonction…

Note : beaucoup de référenceurs vous diront que le nombre de partages ne rentre pas en ligne de compte pour le SEO… Personnellement, je crois le contraire (indirectement…). Seul « Mr Google »  peut nous répondre !

Vous êtes toujours là. 😉
Passons maintenant au plus difficile…, le « graal » du netlinking.

 Linkbaiting ou « backlinks naturels »

C’est quoi le Linkbaiting ?

Cette expression anglaise « linkbaiting » veut dire :

  • « link » : lien
  • « bait » : appât

Donc en français, cela peut être traduit par : « appât à liens »

Le linkbaiting consiste à obtenir des liens externes naturellement. C’est-à-dire sans demander aux webmasters, blogueurs de vous créer un lien vers votre site web.

stratégie de netlinking
Le linkbaiting

Vous l’avez très certainement compris. Pour que la pêche soit bonne, cette technique de netlinking vous demandera un appât à haute valeur ajoutée.

En d’autres termes, pour inciter les lecteurs à créer un lien vers votre site&blog, votre contenu doit être :
– original et pertinent ;
– d’une bonne qualité rédactionnelle ;
– bien structurer en soignant la mises en page ;
– et sans faute d’orthographe si possible…

Cette stratégie de netlinking est celle que vous devez privilégier, car elle a un triple intérêt :

  • Améliorer votre référencement
    Plus vous obtenez des liens naturels, plus vous améliorez votre positionnement dans les résultats de recherche.

  • Augmenter votre trafic
    Plus vous augmentez le nombre de liens naturels vers votre site, plus le nombre de vos visiteurs augmentera.

  • Améliorer votre e-réputation
    Plus vous êtes recommandé à travers différents sites web de qualité, plus vous vous positionnez comme leader sur votre thématique. Ainsi, vous obtiendrez plus de partages sur les réseaux sociaux.
stratégie seo

S’il y a une chose à retenir, c’est bien celle-ci :
Plus vous ferez d’effort à produire de bons articles, plus vous aurez des chances d’être bien positionné sur Google. Un bon SEO est interdépendant d’un bon contenu.

Le linkbaiting, ça marche ?

On entend souvent sur le Web qu’il n’y a qu’à produire de « super » articles pour obtenir facilement des backlinks naturels. En fait, c’est archi FAUX !
Si vous démarrez et votre notoriété est proche de 0, même avec de très bons articles, vous avez peu de chance d’obtenir des liens naturels.

La vérité, c’est qu’il va falloir être patient, d’être reconnu un minimum dans votre thématique pour recevoir de la part de vos lecteurs ces fameux liens.
Donc au lieu d’attendre, c’est à vous d’aller chercher ces liens ! C’est ce que nous allons voir maintenant.

stratégie de linkbaiting

Le linkbaiting demande beaucoup de travail et de la patience. Sur le long terme, c’est la meilleure stratégie de netlinking. C’est à vous de produire du contenu qui capte l’attention de vos lecteurs : des tutoriels très détaillés, des retours d’expérience, des articles polémiques, des articles humoristiques, des études de cas, des interviews, des pages ressources, etc.

Les 10 meilleures techniques de  netlinking

Le linkbaiting est une méthode de netlinking à effet viral, qui peut rendre votre blog très populaire dans votre thématique.

Pour atteindre cet objectif, cet effet boule de neige, je vous propose ci-dessous les 10 techniques que je juge les plus performantes pour influencer votre linkbaiting.

1 – Rédiger un article invité : le guest blogging

C’est quoi le guest blogging ?

Vous connaissez très certainement cette technique marketing de contenu. Vous contactez les blogueurs & influenceurs de votre thématique et vous leur proposez d’écrire un article sur leur blog. En échange, vous obtenez un lien qui est placé en général  en début d’article ou dans votre bio en fin d’article.

Néanmoins, Il faut faire attention à :

  • Créer un lien avec une ancre pas trop optimisée ;
  • Obtenir un lien au sein même de l’article ;
  • insérer un ou plusieurs autres liens vers d’autres sites web dans l’article
  • demander au blogueur si votre lien n’est pas en nofollow (ça arrive…) ;
  • choisir un blog sur la même thématique que la vôtre ou complémentaire.

Comment faire du guest blogging ?

Le guest blogging reste l’un des moyens le plus fiable à mettre en place pour développer ses backlinks rapidement. Cependant, il faut procéder avec méthode :

  • Sélectionnez les blogs les plus pertinents

Si le blogueur n’a aucun article d’auteur externe, il vous sera très difficile d’imposer le vôtre. Autre exemple. Si vous êtes un nouveau blogueur, il ne vous servira à rien de contacter un blogueur qui n’accepte que des experts reconnus.
Les thématiques abordées sur le blog doivent correspondre aux vôtres. Choisissez des blogs ayant un minimum d’autorité dans leur domaine d’activité, avec un Trust Score supérieur à 20.

Identifiez les sites web avec Google ou Buzzsumo. Et faites votre recherche de cette manière : Guest post + votre mot clé ou Article invité + votre mot clé

  • Rédigez un article qui correspond à la ligne éditoriale du blog

Il est important de lire plusieurs articles afin de prendre connaissance de la ligne éditoriale du blogueur. Votre article invité doit correspondre à l’image du blog. Dans le cas contraire, il ne sera pas accepté.

  • Faites-vous connaître

Faire du guest posting sur des sites renommés est plus difficile qu’il n’y parait. Avant de contacter le blogueur avec votre article invité à la main, faites connaissance :
– Rédigez un ou plusieurs commentaires pertinents sur son blog ou sur ses posts publiés sur les réseaux sociaux,
– Contactez le blogueur par email en lui présentant un article sur lequel vous l’avez cité.
– Prenez votre temps, car le blogueur peut vous juger juste comme un opportuniste qui veut booster son SEO plutôt qu’un potentiel partenaire… Et en même temps, il ne faut pas avoir peur de demander (qui demande Rien n’a Rien).

  • Rédigez un email personnel

Même si vous proposez un article riche et unique, ce n’est pas pour autant qu’il sera accepté par le blogueur. N’envoyez pas un email générique. Écrivez un email personnel pour chaque demande. D’où l’importance de bien connaître le blogueur, son contenu et ses attentes.

Note : personnellement, je préfère rédiger l’article en avance et le présenter au blogueur dans l’email envoyé quitte à le modifier par la suite suivant ses remarques.

2 – Compléter un article « populaire »

Comme vous le savez, il est important de faire de la veille sur son domaine d’activité.
En lisant un article de blog qui vous plait, vous pouvez proposer au blogueur une information manquante ou une extension de contenu afin de compléter son article.
Le contenu proposé peut être : du texte, une image, une infographie…

L’intérêt ici est donc de proposer au blogueur une ressource pertinente ou une information à laquelle il n’a pas pensé. Vous le contactez par email afin de lui partager votre idée d’amélioration. Par exemple, vous pouvez rédiger ce type d’email :

Bonjour …
Je viens de lire votre article « son titre ». Bravo, il est clair et pertinent. À propos de …, j’ai pensé que …. (Décrivez votre idée).
Je vous souhaite une très bonne continuation. C’est toujours un grand plaisir de parcourir votre blog.
Bien à vous,
Votre prénom Nom
L’URL de votre site

De cette manière, vous vous offrez la possibilité de prendre contact avec un blogueur afin qu’il découvre votre blog. Et d’obtenir, le cas échéant, un ou plusieurs backlinks.

3 – Organiser un Interview

J’en ai déjà parlé dans l’article « Trouvez des sujets d’articles pour votre blog » du module 1. Le principe est d’interviewer des personnes influentes sur votre domaine d’activité.
Si vous avez une « âme de journaliste », tout comme le journaliste sportif qui pose des questions aux stars de foot, vous pouvez tenter cette technique de netlinking.

Cet interview peut être publié sur votre blog sous différents formats : article, audio ou en vidéo. Bien entendu, en vidéo, ce sera plus difficile à mettre en place.

Pour attirer des liens vers votre publication, il faudra en faire la promotion auprès d’autres blogueurs. Quant à la personne interviewée, elle devrait, dans la grande majorité des cas, accepter d’en parler à son réseau et/ou de faire un lien vers votre publication.

4 – Rédiger ou participer à un article collaboratif

Un événement très à la mode

La rédaction d’un article participatif consiste à contacter plusieurs experts du même domaine d’activité pour réaliser une compilation de conseils en leur posant une question simple (pour qu’ils puissent y répondre rapidement).

Comme vous avez pu le remarquer, c’est très à la mode. « n experts vous dévoilent leurs astuces pour … ; ». Et pour cause… Les internautes aiment recevoir l’avis ou les astuces de nombreux experts sur un thème précis.

En règle générale, chaque expert qui aura pris part à l’article va le partager à son audience via les réseaux sociaux. Et, si l’article propose une haute valeur ajoutée, il recevra naturellement de nombreux backlinks naturels.

Mettre en place ce type d’article demande de la planification et du temps…

Comment procéder ?

1. Constitution d’une liste d’influenceurs sur le sujet à traiter et contact

Pour recevoir une réponse positive, personnalisez votre email. Et surtout présentez-vous s’il ne vous connait pas.

Donnez des consignes précises sur ce que vous souhaitez : La taille maximum du contenu, la possibilité d’insérer un lien ou des liens (dans le texte, dans une bio ?), la remise d’une photo / d’une bio ?, la date à ne pas dépasser pour la remise du contenu. Précisez aussi le jour prévu pour la publication de l’article.

Plusieurs jours après, relancez par email ceux qui n’ont pas répondu à votre invitation

2. Rédaction et mise en forme de l’article

Reprenez l’ensemble des informations fournies par les participants et soignez la présentation. Faites bien attention à ne rien oublier.

3. Feed-back avant publication

Publiez l’article à l’avance et demandez à l’ensemble des participants si tout est ok pour eux. Cette étape est importante pour ne pas avoir des mécontents… Et aussi pour nouer de bonnes relations avec des experts sur votre thématique.

4. Publication de l’article et suivi

Envoyez un mail avec l’URL de l’article. Encouragez chaque participant à relayer l’article auprès de leur audience. Si tout se passe bien, vous obtiendrez une belle hausse de trafic. 😉

Note : par la suite, vous pouvez tout aussi bien être invité à rédiger un article participatif. Pour ma part, j’ai été invité deux fois… C’est très plaisant.

5 – Organiser la rédaction d’un ouvrage collaboratif

Comme nous l’avons vu dans les 13 techniques pour trouver un sujet d’article, vous pouvez réaliser une analyse sectorielle complète en compilant et analysant les points de vue de plusieurs personnes influentes de votre secteur. Vous pouvez aussi organiser la rédaction d’un ouvrage collaboratif sur une thématique précise.

Le principe est le suivant :

  • chaque auteur rédige un article sur son blog ;
  • les articles sont compilés dans un ebook ;
  • chaque article se termine avec une présentation de l’auteur et un lien vers son blog ;
  • et en tant qu’organisateur, en bas de chaque page de l’ouvrage, vous pouvez faire figurer une mention telle que : « Ce guide collaboratif a été réalisé par Votre Prénom Nom, auteur du blog …. »

Cette technique vous sera très bénéfique en termes de trafic pour deux raisons :

  1. Le téléchargement de ce rapport se fera sur tous les sites des auteurs ;
  2. Le rapport est mis à disposition gratuitement et chaque lecteur est libre de le distribuer à son audience.

Bien entendu, plus la qualité des articles sera au rendez-vous, plus cet ouvrage sera viral et apportera à chaque auteur une forte visibilité.

6 – Présenter un témoignage de satisfaction sur une offre

L’objectif est de proposer à vos lecteurs un article qui présente une offre commerciale que vous appréciez. Cette offre peut être une formation, un logiciel, un livre, un ebook.

Votre article doit impérativement présenter votre expérience personnelle, vos ressentis de manière sincère sur l’offre présentée. Dans le cas contraire, votre message aura une résonance bien trop commerciale.

Par exemple, quand j’ai testé RMtech, j’ai été tellement emballé que j’ai écrit un long article. Mon objectif de départ n’était pas d’obtenir un backlink, mais d’apporter à mes lecteurs une bonne information.
Quand j’ai contacté Olivier Duffez pour qu’il prenne connaissance de mon article, il m’a recontacté très rapidement. Et sans lui demander, il m’a offert un beau backlink.

stratégie de netlinking

Retenez. Cette méthode de netlinking fonctionne uniquement si vous rédigez un contenu de qualité sincère et non un genre de témoignage de complaisance. Pour obtenir dans un second temps un backlink….

7 – Créer des partenariats sur du contenu de qualité

Une des meilleures techniques de backlinking est d’établir des partenariats. En étant partenaire, vous aurez l’opportunité d’intégrer un ou plusieurs backlinks sur un article dédié.

Pour réussir ce type de partenariat, il faut aimer le travail et la personnalité de l’influenceur et surtout savoir donner avant de recevoir. À cette occasion, je remercie Olivier Duffez, Danilo duchesnes, Ludo de SLN Web, Alexandre d’affilae, Nassim Amisse, …

8 – Créer une page « ressources » de qualité

C’est quoi une page « ressources » ?

Cette technique consiste à créer sur votre site, une page où vous listerez :

  • les meilleurs blogs sur un domaine d’activité ;
  • Les meilleurs articles sur un sujet précis.

Comment obtenir des backlinks naturels grâce à cette stratégie ?

Lorsque votre page sera publiée, envoyez un email à chaque personne citée pour les informer qu’il figure dans votre top liste. Dans la plupart des cas, les blogueurs et/ou influenceurs seront prêts à partager votre ressource à leur audience et/ou vous offrir un backlink.

Exemple de mail :

Bonjour [prénom]

J’espère que vous allez bien.

Je m’appelle [Prénom], je tiens le blog [son nom]. Son objectif est [ …].
Je suis votre blog depuis […] que je trouve très pertinent.

J’ai récemment publié une page « ressources » proposant les meilleurs [articles ou blogs] sur  [domaine d’activité].

Voici le lien [URL] sur lequel vous êtes cité. Si vous avez des remarques, n’hésitez pas à me contacter.

Si vous jugez cette page « ressources » utile à votre audience, je vous remercie par avance pour votre partage.

Très bonne continuation !

Bien à vous,
[Votre prénom nom]
[URL de votre site]

Note : bien entendu, c’est encore mieux si vous être cité dans une page « ressources » sur un site renommé…

9 – Rédiger et publier un livre papier

En écrivant un livre papier, vous vous offrez l’opportunité de vous positionner comme référent dans votre secteur d’activité. Bien entendu, vous n’allez pas commencer votre stratégie de netlinking de cette manière. Mais pensez-y.

Un livre papier va vous permettre d’attirer les influenceurs, les relations presse à parler de vous et de votre entreprise. C’est donc un gros tremplin pour obtenir de nombreux backlinks SEO friendly

Note : pour un livre auto-édité, vous avez bod.fr

Le plus facile à faire, c’est le livre auto-imprimé.

Vous pouvez faire appel à un imprimeur (mini 500 exemplaires) ou à Amazon avec son impression à la demande. Cela permet d’imprimer un petit livre blanc de 20 à 100 pages.
C’est un excellent moyen de marquer les esprits auprès de ses clients et prospects (ex: remettre un livre blanc lors d’un salon ou à un prospect lors d’un premier rendez-vous…).
Cela sert aussi à séduire des influenceurs avec l’envoi par la poste d’un livre papier (je vous recommande d’abord de contacter l’influenceur afin de valoriser votre livre blanc et nouer déjà une première relation)

La deuxième manière, plus efficace, mais plus difficile à mettre en œuvre, est d’avoir un livre imprimé par un éditeur.

Avoir un éditeur est un cage de crédibilité et d’expertise. Par exemple mon livre « Le Growth Hacking » publié chez Dunod m’a permis d’envoyer un message à tous mes contacts, aux influenceurs… et j’ai ainsi décroché près de 50 interviews en 1 an, ce qui m’a permis de générer du trafic sur mon site.
Écrire un livre et l’éditer, fait « automatiquement » de vous un expert aux yeux des journalistes. Mais aussi des influenceurs et prospects.
Un livre permet ainsi de crédibiliser son image, par exemple je mets la couverture sur mon blog dans la sidebar, dans ma signature d’email, sur les covers de mes profils sur les Medias Sociaux (Linkedin, Facebook…), pages de ventes de mes produits… pour renforcer ma crédibilité.

C’est un outil tellement puissant, qu’en 2020 je vais sortir un nouveau livre chez Dunod sur le thème des Chatbots (les produits que je gère chez Eloquant) afin de nous donner un statut d’expert sur le marché et ainsi dépasser nos concurrents. Cela nous donnera un réel avantage face aux concurrents (visibilité grâce aux des journalistes…), mais aussi via à vis des prospects en remettant le livre lors des rendez-vous avec des prospects importants.

Si vous voulez en savoir plus, vous pouvez lire mon livre le Growth Haking sur Amazon https://amzn.to/2J3OGAx

Retour d’expérience de Frédéric Canevet

10. Faire appel aux articles sponsorisés informatifs

Dans une stratégie globale de netlinking, vous pouvez aussi acheter des backlinks. Cette stratégie consiste à passer par une plateforme de netlinking telle que :

En général, les tarifs comprennent la rédaction, la publication d’un article dédié et le reporting. Plus le site qui recevra votre article sera populaire (forte audience), plus le tarif devient onéreux. Si vous avez du budget, c’est un bon moyen pour obtenir rapidement des liens presse (et obtenir le trafic et l’autorité qui en résulte).

Le mot de la fin sur le netlinking

Le référencement naturel est le « graal » pour obtenir un flux continu de clients qualifié. Mais pour atteindre cet objectif, il va falloir mouiller votre chemise.

Comme vous avez pu le remarquer, mettre en place une stratégie de netlinking n’est pas de tout repos et demande de la planification.

Gardez à l’esprit que sans liens retour qualitatifs, il est impossible d’être premier sur Google pour une expression-clé convoitée.

Oubliez le Black HAT et focalisez votre énergie sur l’acquisition de liens naturels sur des sites d’autorité en relation avec votre domaine d’activité.

Pour obtenir ces fameux backlinks naturels et donc Seo Frendly, tout commence par un contenu de qualité, un contenu qui plaira à votre audience. Dans le cas contraire, ne vous attendez pas à ranker dans les premières positions.

Moralité, la qualité du contenu doit être votre priorité pour influencer le linkbaiting

Dernier conseil. Soyez patient et régulier dans vos campagnes de Linkbuilding. N’oubliez pas que Google modifie ses algorithmes et prendra en compte la réactualisation de votre contenu.

J’espère que cette méthodologie sur le SEO va vous être très utile ! J’ai mouillé ma chemise pour vous l’offrir…

D’autres ressources viendront. Par exemple pour analyser vos performances SEO. Mais pour l’instant, vous en avez bien assez pour améliorer votre référencement naturel et passer au module 3 sur l’emailing.

P.S.
Cet article de 7400 mots vaut bien un beau backlink de votre part. Non ? Un grand merci par avance !!!
et partagez, partagez 😉

< Étape 4/5 : optimisez le maillage interne de votre blog

OK pour le SEO, passez au MODULE 3 : Comprenez les bases de l’emailing >

Ne manquez plus rien !

Devenez Membre Privilégié

de Marketing Bienveillant

Je veux m’inscrire…

Thierry Dubois

Thierry Dubois

Business Partner Bienveillant du consultant freelance, formateur-coach en ligne. Objectif : vous accompagner à valoriser votre expérience et à générer un flux continu de clients qualifiés.

Laisser un commentaire

Abonnez-vous à la newsletter
et recevez 17 guides pratiques


84 Partages
Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer