Comment créer son site WordPress et le réussir en totale autonomie ?

Comment créer son site WordPress et le réussir en totale autonomie ?

Est-ce une hérésie de vouloir créer soi-même son site WordPress ? Dans un précédent article, vous aviez certainement compris pourquoi choisir le CMS WordPress
Voyons maintenant concrètement comment créer et réussir un site WordPress en parfaite autonomie ! Je vous propose de suivre les 9 étapes phares indispensables à votre projet web.

Ceci est un article invité proposé par Lycia Diaz, auteure du livre « Je crée mon site avec WordPress » aux Éditions Eyrolles. Vous connaissez certainement Lycia dans d’autres contextes, par exemple sur ses blogs La Webeuse ou Astuces Divi où elle propose divers tutoriels pour vous aider à construire votre visibilité en ligne avec WordPress ou avec Divi.

Avant d’aller plus loin, rappelons que WordPress est le système de gestion de contenus le plus utilisé au monde : pratiquement 40% du marché des sites Web.

Lorsque je donne des formations, certains me disent « on m’avait dit que c’était simple de créer son site avec WordPress… Je me rends compte que ce n’est pas si simple, finalement ».

Hé, oui, c’est simple de faire n’importe quoi, ça c’est sûr, mais si vous voulez vraiment réussir votre site web, il faudra passer par quelques étapes de compréhension pas toujours évidentes. Surtout qu’il y a « site » et « site ». Votre investissement dans ce projet fera toute la différence !

Vous voulez créer un site WordPress… Faisons la check-list des 9 étapes à réaliser dans l’ordre le plus efficace.

1 – choisir votre nom de domaine

La première étape de votre projet est certainement le choix de votre nom commercial et du nom de domaine qui en découlera. Le nom de domaine est tout simplement l’adresse web de votre site, par exemple www.votresite.com

Il faudra réfléchir à un nom efficace et pertinent. Mais le plus difficile sera de trouver un nom de domaine encore vacant, ce qui est assez compliqué de nos jours.

Prenez donc le temps de réfléchir et vérifiez les disponibilités sur le site de l’AFNIC par exemple.

 choisir nom de domaine

Ensuite, vérifiez si les variantes de ce nom de domaine sont également disponibles. Par exemple, essayez toutes les combinaisons avec le .com, le .fr, avec et sans tiret… Si toutes les variantes sont disponibles : GO ! Réservez-les toutes. Ainsi vous verrouillerez les portes pour d’éventuels futurs concurrents.

Un petit tour sur le site de l’INPI ne serait pas non plus une mauvaise idée pour vérifier que votre nom commercial ne soit pas déjà protégé.

Cet article au sujet des noms de domaine vous permettra d’aller bien plus loin…

2 – Choisir un hébergeur

Si vous êtes complètement novice en matière de création de site, je vous conseille d’installer WordPress directement sur votre hébergeur plutôt que de l’installer en local, sur votre ordinateur. Ainsi, vous éviterez l’étape délicate de la migration.

Préférez alors un hébergeur français qui pourra vous aider en cas de pépin.

D’ailleurs, il est intéressant de préciser que certains hébergeurs proposent aussi l’enregistrement de votre nom de domaine. Ainsi, vous pourrez souscrire une offre d’hébergement + nom de domaine en même temps et lancer votre site dans la foulée. C’est le cas des hébergeurs OVH, o2switch ou WP Serveur par exemple.

La plupart de ces hébergeurs proposent l’installation du CMS en 1 clic, ce qui vous facilitera la tâche pour lancer votre site. En moins d’1/2 heure, vous pourriez souscrire une offre et obtenir un site WordPress vierge. Il ne vous restera plus qu’à vous mettre au travail.

Lors de cette étape, pensez à bien noter vos divers mots de passe et identifiants de connexion que vous créerez, vous en aurez régulièrement besoin.

Note.
Le seul problème si vous installez WordPress en 1 clic est si vous utilisez un hébergeur qui ne propose pas l’installation automatique sur une URL sécurisée (URL en HTTPS), c’est le cas d’OVH par exemple. Par défaut, cet hébergeur installe WordPress sur HTTP. Cela vous obligera tôt ou tard à migrer votre site sur HTTPS. Dans le cas d’OVH et pour éviter ce travail de migration parfois fastidieux, il vaudrait mieux opter pour une installation manuelle, ce qui peut s’avérer un peu complexe si vous êtes un grand débutant. 

3 – Commencer les réglages de WordPress

Si vous avez choisi l’option de facilité proposée à l’étape précédente, c’est-à-dire d’installer WordPress sur votre hébergement avec la méthode en « 1 clic », vous êtes certainement déjà en possession de votre site.

J’imagine ce que vous vous dites : « il n’est pas beau »…

Mais ce n’est pas grave, pour l’instant, ce n’est pas le design de votre site qui est la priorité, c’est plutôt les divers réglages que vous allez faire pour que votre site repose sur des bases solides.

Rendez-vous à l’onglet Réglages de WordPress. C’est la première des choses à faire.

 réglages pour créer un site WordPress

Je ne peux pas entrer dans tous les détails car il faudrait un livre entier (LOL) mais je vais vous donner 3 conseils :

  1. À l’onglet Réglages > Général, ne touchez JAMAIS aux adresses web de votre site. C’est le meilleur moyen de tout casser.
  2. À l’onglet Réglages > Permaliens, choisissez l’option « Titre de la publication ». Ce choix est définitif, vous ne changerez plus, désormais. Cette option permet de choisir la structure des URL et le choix « Titre de la publication » permet d’obtenir des URL « jolies » et optimisées pour les moteurs de recherche (et les humains aussi).
  3. À l’onglet Réglages > Lecture, vous pourrez définir quelle sera la page d’accueil de votre site. Pour l’instant, vous ne pouvez pas faire ce réglage mais ce sera bientôt le cas quand vous aurez créé votre première page.

Voilà, ensuite, parcourez tous les onglets de WordPress, sans exception, afin de vous familiariser avec cet outil.

4 – Définir la structure du site WP

Les premiers réglages étant faits, vous pouvez commencer à créer l’architecture du site. Mon premier conseil serait de réfléchir aux pages dont vous avez besoin pour votre site. Une feuille et un crayon feront l’affaire pour mettre toutes vos idées en place.

Cet article au sujet de la conception de votre site web vous permettra d’aller bien plus loin…

Par exemple : une page d’accueil, une page de contact, une page de services ou une page par service, un blog éventuellement… Toutes les idées sont bonnes à prendre mais sachez que chaque choix implique un certain travail.

Posez-vous alors les bonnes questions, par exemple : est-ce que faire une page par service serait plus pertinent/efficace qu’une page avec tous mes services ? Et pour l’utilisateur (l’internaute), qu’est-ce le plus pertinent ?

Car en effet, ce qui est pertinent pour vous ne l’est pas forcément pour les attentes des internautes.

Structurer un site WordPress

Une fois que les idées sont claires ; rendez-vous à l’onglet Pages et commencer à créer toutes les pages dont vous avez besoin. Après quoi, vous pourrez créer le menu de votre site afin que l’internaute puisse naviguer entre les pages. Vous pourrez effectuer cette action depuis l’onglet Apparence > Menus (notez que seules les pages déjà publiées pourront être ajoutées à votre menu.

Voilà, votre site commence à ressembler à quelque chose de plus structuré, même si le design n’est pas encore au top et que vos pages sont un peu désertiques.

5 – Créer le design du site WordPress

À ce moment seulement, vous pouvez commencer à songer au design de votre site. Vous pouvez parcourir l’onglet Apparence > Thèmes pour choisir le thème WordPress idéal ou bien l’acheter directement sur des plateformes dédiées.

Créer le design d'un site WordPress

Le choix du thème influencera la manière dont vous créerez vos contenus.

Par exemple, si vous choisissez un thème tel que Nève, Ocean WP ou Astra, il embarquera le constructeur de page Elementor mais si vous choisissez un thème comme Divi, ce sera le Divi Builder qui vous permettra de créer vos contenus.

Peu importe, choisissez le thème et le page builder avec lequel vous serez le plus à l’aise. Donc sans tester, vous aurez du mal à faire un choix.

Même s’il est très facile de changer de thème sur WordPress, cela implique souvent beaucoup de travail donc si vous faites le bon choix dès le début, c’est un souci de moins à gérer.

Une fois votre thème installé, il faudra passer un peu de temps à le paramétrer, se familiariser avec ses options, opter pour les bonnes typographies ou les bonnes couleurs…

Bref, cette étape vous prendra du temps, c’est certain, mais c’est aussi très amusant !

6 – Créer les contenus du site WordPress

Maintenant, vous devez réaliser un gros travail de contenu si vous voulez que l’internaute puisse comprendre ce que vous avez à offrir. Mettez-vous à sa place et essayez de voir votre valeur ajoutée sous l’angle d’un prospect.

Vous devrez structurer vos textes, utiliser les bons mots et surtout les bons mots-clés.

La rédaction web, c’est tout un art ! Mais c’est surtout le point de départ d’un site bien référencé.

Voici un article à lire pour bien rédiger vos articles.

Car créer votre site vous-même, c’est super, mais le faire connaitre aux autres, c’est encore mieux.

Finalement, les contenus de votre site doivent être prioritaires sur tout le reste ! Vous serez toujours à temps de peaufiner le design alors que vos contenus permettront de vous faire connaitre et de vous positionner dans les résultats de recherche.

Prenons l’exemple de Wikipédia : ce site est loin d’être sexy ! Pourtant, il est souvent en première position dans les résultats de recherche. Pourquoi ? Parce qu’il répond aux besoins de l’internaute, tout simplement. Et aussi parce qu’il contient des milliers de pages, mais c’est encore un autre sujet.

Donc ne prenez pas cette étape comme une étape facultative, non. Faites de vos contenus votre priorité !

7 – Ajouter des fonctionnalités au site WP

WordPress est génial pour ça ! Directement à l’onglet Extensions > Ajouter, vous trouverez près de 60.000 extensions gratuites ou freemiums qui permettent d’ajouter tous types de fonctionnalités.

 fonctionnalités site WP

Besoin d’un formulaire de contact ? Pas de problème, des dizaines d’extensions existent pour ça. Vous aurez l’embarras du choix.

Besoin d’une boutique en ligne ? WooCommerce est l’extension la plus utilisée. En quelques paramétrages, vous obtiendrez un e-shop et vous pourrez commencer à vendre vos produits.

Mais ça ne s’arrête pas là. Vous trouverez des extensions qui vous permettront d’obtenir n’importe quel type de site avec WordPress : un forum, un espace membre, un programme d’affiliation, un système de réservation en ligne, des générateurs à ligne, etc.

8 – Sécuriser votre site

Tout votre travail de création de site pourrait partir en fumée si vous ne sécurisez pas suffisamment votre site.

Certains disent que WordPress se fait souvent pirater mais en fait, ce sont les utilisateurs qui ne font pas bien leur travail !

La sécurité des sites WordPress est encore un vaste sujet mais voici quelques conseils :

  1. Choisissez des mots de passe « forts » et très sécurisés, avec des lettres, des chiffres, des caractères spéciaux, etc.
  2. Faites vos mises à jour : dès qu’une extension, qu’un thème ou que WordPress vous propose de faire une mise à jour, faites-la. N’attendez pas car celles-ci peuvent parfois corriger des failles de sécurité découvertes. Mieux encore, activez les mises à jour automatique histoire de dormir sur vos deux oreilles.
  3. Faites des sauvegardes : utilisez des extensions telles que UpdraftPlus pour sauvegarder régulièrement votre site.
  4. Renforcez la sécurité de manière générale : des extensions comme iThemes Security peuvent vous aider à améliorer la sécurité de votre site. N’hésitez pas utiliser ce type d’extensions.

Finalement, la sécurité de votre site ne tient qu’à l’utilisation des bonnes pratiques recommandées par WordPress.

9 – Améliorer le SEO de votre site WordPress

Une fois que votre site est en place, que ces contenus sont créés, il va vous rester un travail de fond régulier à réaliser.

Des extensions telles que SEOPress, Yoast SEO ou RankMath proposent de nombreuses options pour améliorer votre SEO. N’hésitez pas à installer et paramétrer l’une d’entre elles.

Mais de toute façon, le référencement naturel (SEO) de votre site ne se fera pas en un jour.

Thierry vous propose de suivre une méthodologie complète pour améliorer le SEO de votre site WordPress.

Je vous recommande également de connecter votre site WordPress à des outils de veille tels que Google Analytics et Google Search Console afin de suivre de près le trafic de votre site.

Au-delà du trafic, ces outils vous permettront de vérifier l’indexation des pages de votre site, de vérifier leurs positions dans les résultats de recherche et de comprendre pourquoi tel ou tel contenu fonctionne mieux que d’autres.

En cherchant bien, vous apprendrez à connaitre l’audience de votre site, les erreurs à corriger et les améliorations à effectuer.

Donc effectivement, cela peut paraître être un boulot à temps plein. C’est un peu vrai, vous pourriez passer des heures à optimiser votre site pour le SEO mais si vous vendez des produits ou des services en ligne, votre CA sera directement impacté.

Bon positionnement = bonne visibilité = plus de ventes = plus de chiffre d’affaires !

Notez également que la vitesse de chargement d’un site peut impacter le référencement naturel. Je vous conseille alors d’utiliser un plugin de cache tel que WP Rocket et de veiller à bien compresser toutes vos images avant de les envoyer sur votre site. Essayez d’utiliser des images les plus légères possibles (idéalement moins de 100Ko ou au pire moins de 200Ko). Des extensions telles qu’Imagify permettent aussi d’alléger le poids de vos images.

En conclusion

Ces 9 étapes phares de la création d’un site WordPress en tout autonomie vous permettent d’identifier par où commencer et de jauger l’ampleur du travail que vous allez devoir réaliser.

Si vous avez l’intention de vous former sérieusement à WordPress, je vous conseille de suivre son guide : WordPress, le guide ultime.

Très complet (plus de 700 pages), bien structuré, il vous offrira des bases solides.

Franchement au tarif proposé, c’est cadeau…. Il vous sera très difficile de trouver mieux ailleurs.

Alors, oui, créer un site WordPress c’est simple et c’est complexe à la fois, car vous devrez porter toutes les casquettes : webdesigner, infogérant, rédacteur web, expert en cybersécurité, SEO et enfin marketeur. En effet, une 9ème étape aurait pu être précisée dans cette liste : celle de la promotion de votre site.

N’hésitez donc pas à faire connaitre votre site par tous les moyens : réseaux sociaux, publications sponsorisées, interviews, articles invités, Google Ads, Facebook Ads, e-mail marketing (newsletters), etc. Bref, vous serez bientôt fier de votre site alors commencez à songer à comment le faire connaitre au monde entier !

Et si vous venez de terminer la réalisation de votre site, vous pouvez aussi nous le faire découvrir en commentaire de cet article 😉

Ne manquez plus rien !

Devenez Membre Privilégié

de Marketing Bienveillant

Je télécharge mes 16 guides gratuits

Thierry Dubois

Thierry Dubois

Stratégie Digitale l Conseil et Accompagnement
Objectif : vous accompagner à valoriser votre expérience, votre savoir-faire et à générer un flux continu de clients qualifiés grâce au Web.

Cet article a 2 commentaires

  1. Ravie de lire cet article de Lycia, avec qui j’ai eu l’occasion d’échanger par mail et téléphone il y a 3 ans, lorsque je me suis lancée sur WordPress pour la création de mon site. J’avais pris à l’époque la version 2017-2018 de son guide ultime WordPress.
    Elle fut la première personne à m’aider pour mon site et surtout, à me donner de très bons conseils qui résonnent encore en moi.
    A toutes les personnes qui souhaitent se lancer sur WordPress je vous conseille vivement son livre et de visiter son blog La Webeuse. Elle écrit de manière très clair chaque point essentiel avec des copies écran pour que cela soit plus compréhensible.
    Merci Thierry pour ce partage, contente de voir que tu as fait appel à Lycia. 😃

    1. Thierry Dubois

      Bonjour Valérie,

      Merci pour ton commentaire.
      Oui Lycia connait très bien WordPress. Bien content de cette publication sur mon blog.
      Je confirme. Son guide est très bien, même pour un parfait débutant.

Laisser un commentaire